Bordelais : Un « nez » qui vallait 5 M d'euros

SC

Un Néerlandais propriétaire du Château de la Garde, dans le Bordelais, a assuré son nez pour cinq millions d'euros

Ilja Gort, qui produit les vins Tulipe, a expliqué que son nez était « ce qu'il comptait de plus précieux dans sa profession ». « Un bon odorat est essentiel afin de garantir la qualité constante du vin », a-t-il ajouté, cité dans un communiqué de la Lloyd's. Le viticulteur a expliqué avoir préféré assurer son appendice nasal plutôt que ses papilles gustatives car « tandis que la langue n'a que cinq zones gustatives, le nez peut faire la distinction entre des millions de différentes odeurs ».

« Le nez et l'odorat d'un viticulteur sont aussi importants que les doigts d'un chef », a estimé Jonathan Thomas, souscripteur en chef pour le syndicat Watkins, qui a co-assuré le nez avec Allianz Nederland, filiale néerlandaise de l'allemand Allianz.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier