Champagne : L'Aisne s'estime « le parent pauvre » de la nouvelle aire de l'AOC

SC

La chambre d'agriculture de l'Aisne dénonce le projet de nouvelle délimitation de l'aire d'appellation champagne, étendue mi-mars à 40 nouvelles communes, estimant que l'Aisne était « le parent pauvre » du nouveau périmètre de l'AOC.

Le 13 mars, l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO) a voté à l'unanimité le principe de l'extension de l'aire d'appellation champagne à 40 nouvelles communes situées dans la Marne, l'Aube, la Haute-Marne et l'Aisne. Sur les quarante communes, une seule est située dans l'Aisne et elle n'est pas immédiatement contiguë avec l'actuel vignoble AOC de l'Aisne.

« Dans la vallée de la Vesle, à l'Est de Reims, les experts ont fait exactement conïncider la limite de la nouvelle appellation avec la limite administrative entre la Marne et l'Aisne, comme si les critères pédo-climatiques pouvaient changer aussi brutalement! », dénonce la chambre d'Agriculture. Selon la chambre d'agriculture, le projet de nouvelle aire d'appellation « compromet l'avenir de la viticulture champenoise de l'Aisne », qui représente près de 10% du vignoble de champagne.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier