Cinéma : Le souvenir et le vin

Marion Ivaldi

Luc Plissonneau vient de réaliser un court métrage sur le vin. Il y explore ce que le vin a peut-être de plus précieux : être un véhicule puissant de la mémoire.

Chacun a en mémoire la dégustation d'un vin qui le ramène à son histoire personnelle. C'est peut-être un grand cru dans une cave faiblement éclairée ou tout simplement l'apprentissage du goût du vin par un membre de sa famille. C'est peut-être un repas accompagné d'un “ petit ” vin du coin ou une terrasse ensoleillée avec un rosé pour seul compagnon. Ce sont ces moments uniques, cette étonnante capacité du vin à nous ramener dans le passé, aux confins de nos souvenirs, bons ou mauvais, que “ Fil Rouge ”, court-métrage de 17 minutes, raconte avec une sensibilité remarquable.
“ Fil Rouge ” a tout l'air d'un pari un peu fou. D'abord, parce qu'il est un projet autoproduit. Il a démarré en octobre 2007, sous l'impulsion de Luc Plissonneau et Jana Kravitz, partenaires dans la société Ket P Origines et dans la vie. “ Un jour, j'ai dit : on le fait ”, explique Luc Plissonneau. L'aventure était lancée. Il a fallu trouver les moyens humains nécessaires et ce sont des acteurs du vin bordelais qui ont endossé le rôle d'acteurs pour de vrai. Bernard Gadrat, propriétaire du château Les Hautes Graves en montagne saint-émilion y tient ainsi le rôle principal et Anne Cazenave propriétaire du château de Bel en bordeaux supérieur, joue sa fille.

Ce sont des acteurs du vin bordelais qui ont endossé le rôle d'acteurs pour de vrai. (DR)

Ce sont des acteurs du vin bordelais qui ont endossé le rôle d'acteurs pour de vrai. (DR)

Un film authentique

Cette distribution donne un caractère authentique au film, une vérité qui propulse le spectateur dans le vin à la rencontre de sa saveur, de son pouvoir synesthésique mais aussi de l'histoire de la vie des hommes et des femmes vignerons. Le vin est le fil rouge de la vie d'Achille Lambert. Ce vigneron vit ses derniers instants. Sa fille, Roxane, lui fait déguster à l'aveugle quatre bouteilles de vin. Le vieil homme va reconnaître chacune d'elles à travers les émotions et les souvenirs qu'elles suscitent. Des passages douloureux de sa vie aux secrets bien gardés, sa vie défile au fil des millésimes. Au terme de cette dégustation, Achille Lambert se sera réconcilié avec lui-même et aura trouvé une paix intérieure.

“ Quand j'ai conçu ce court-métrage, je voulais que l'on rentre dans le vin. Je voulais qu'il soit une grammaire visuelle à travers des images qui reviennent ”, explique Luc Plissonneau. Et le pari est réussi grâce à des plans serrés sur des lèvres qui happent le liquide et une bande son qui rend le bruit du vin proche et intime. Celle-ci a été réalisée par Marc-Antoine Beldent, connu pour son talent récompensé par un César du meilleur son en 2002 pour le film de Jacques Audiart, “ Sur mes Lèvres ”. Le vin tient donc le rôle principal, ce qui est rare au cinéma, où celui-ci est souvent cantonné à la toile de fond de l'histoire. Il raconte la vie et ses drames dans une posture onirique, invitant chacun à imaginer la puissance des arômes, des odeurs, des textures. “ J'ai voulu montrer la force de la mémoire collective portée par le vin. Nous avons tous en chacun de nous le souvenir d'un moment particulier associé au vin. Et ce souvenir est complètement lié au plaisir. C'est une donnée universelle ”, poursuit Luc Plissonneau.

Projeté par le Syndicat des bordeaux et bordeaux supérieurs

Fil Rouge est distribué en DVD. Il sera notamment projeté par le Syndicat des bordeaux et bordeaux supérieurs pour animer des dégustations. “ Je cherche à le projeter dans le cadre de festivals de courts-métrages ”, indique Luc Plisseau. Celui-ci a d'ores et déjà un autre projet en tête et nourrit une volonté de passer “ à quelque chose de plus long ”. D'ailleurs, pour Jana Kravitz, il ne fait nul doute qu'on le retrouvera à la réalisation d'autres films. “ Il a un réel talent. Sa façon de diriger les acteurs montre qu'il sait faire partager sa vision. C'est un grand réalisateur. ”

Source Réussir Vigne Janvier 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier