Dans le Sud : Manifestation houleuse en Avignon

Entre 2.000 et 4.000 (selon les organisateurs) agriculteurs, éleveurs et viticulteurs ont manifesté dans les rues d'Avignon, lors d'un rassemblement marqué par de légers incidents avec les CRS.

Venus des régions Paca et Languedoc-Roussillon, les manifestants étaient accompagnés d'une cinquantaine de tracteurs et camions transportant divers produits agricoles comme du moût de raisin, des pommes, des carottes, des navets ou du maïs.

« A l'heure actuelle rien n'est fait, rien de concret n'est apporté. Aujourd'hui, c'est le dernier avertissement fait à l'État car on ne peut plus attendre », explique Claude Rossignol, président de Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles (FRSEA) de Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Partie de l'île Piot, sur le Rhône, le flot de la manifestation d'où émergeaient les drapeaux des syndicats agricoles a parcouru dans le calme et au son de quelques gros pétards, les flancs des remparts d'Avignon en direction de la préfecture.

Un SOS lancé au président de la République

« Nous lançons un SOS au président de la République puisque c'est lui qui décide de tout. Le moral dans la région méditerranéenne est en berne, on ne veut plus de discours mais des actes », explique Jérome Despey, vice-président de la FNSEA en charge du dossier viticole et viticulteur dans l'Hérault.

Une fois parvenus à la préfecture, les agriculteurs ont allumé un feu de palettes et de bâches en plastique avant de déverser des légumes sur la chaussée et d'en jeter sur les CRS postés dans la cour du bâtiment.

Alors que le cortège repartait pour poursuivre le défilé le long des remparts, une poignée de manifestants a enfoncé les grilles de la préfecture avec un camion. Les CRS ont immédiatement répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes pour disperser les derniers personnes présentes.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier