Une mise à jour informatique interviendra lundi 23 janvier à partir de 14 heures. Veuillez nous excuser pour cette interruption momentanée de service.

De nouvelles pratiques vitivinicoles autorisées dès 2017

Mathilde Leclercq

De nouvelles pratiques vitivinicoles autorisées dès 2017
L'adoption de principes généraux de vitiviniculture durable vise à montrer que tous les pays membres vont dans le même sens. - © Ministère de l'Agriculture espagnol.

Parmi les principales résolutions validées lors du dernier congrès de l'OIV (Organisation internationale de la vigne et du vin), figure l'adoption de principes généraux de vitiviniculture durable. « Il s'agit de montrer que tous les pays membres vont dans le même sens », souligne Valérie Lempereur, experte au sein de la délégation française. Autre mesure phare, la distinction dorénavant établie entre additifs et auxiliaires technologiques, afin « d'instaurer une meilleure harmonisation entre les organisations internationales », précise l'OIV. Du côté des chais, de nouvelles pratiques devraient être autorisées dès 2017, après validation par la commission européenne. En premier lieu, la stabilisation tartrique par ajout de polyaspartate de potassium, avec une dose de traitement optimale de 100 mg/l. S'ajoute également l'utilisation de plaques filtrantes renfermant des zéolithes Y-faujasite pour adsorber les chloroanisoles.

Source Réussir vigne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier