En Bourgogne, lancement du plan développement durable

Marion Ivaldi - Réussir Vigne Septembre 2012

En Bourgogne, lancement du plan  développement durable
Sous l’impulsion du plan de développement durable, la Bourgogne viticole devrait se mobiliser dans différents projets économiques, sociaux ou environnementaux. © C. Bioteau

L’interprofession bourguignonne vient de finaliser son plan d’actions en faveur du développement durable.

C’est parti : la bourgogne viticole se lance dans un grand plan en faveur du développement durable. Présenté au cours de l’assemblée générale du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) en juillet dernier, le plan vise à lancer une grande dynamique de la filière autour des trois piliers du développement durable que sont l’économie, le social et l’environnement.
“ Au terme d’un an de travail au cours duquel nous avons réalisé un diagnostic et rencontré 90 acteurs de la filière — représentants de la production, des entreprises amont et aval et des collectivités territoriales  — nous avons pu identifier sept grands domaines où il était possible d’agir ”, explique Claire Pernet, responsable développement durable du BIVB.

Une cinquantaine d’actions définies

Ainsi, une cinquantaine d’actions concrètes ont pu être définies. Elles sont extrêmement variées. Connaissance plus fine de l’impact environnemental des activités viti-vinicoles, recyclage des bouchons et des produits œnologiques, analyses des coûts de production, accès à la formation, identification des priorités de recherche et de développement… telles sont quelques-unes des actions que le BIVB souhaite mettre en place.
Le lancement de la phase opérationnelle du plan doit se faire en septembre après avoir défini les priorités. “ Nous souhaitons qu’elles prennent la forme de partenariat entre les différents acteurs impliqués : que ce soit les entreprises viticoles, les fournisseurs, les distributeurs ou encore les collectivités territoriales ”, explique Claire Pernet. Le BIVB aurait ainsi un rôle d’appui mais ne serait pas chef de file. Il pourra aussi être un soutien financier puisqu’une enveloppe financière est prévue pour accompagner les projets collectifs.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier