Formation : Création d'un mastère en management des vins et spiritueux

Claudine Galbrun

BEM (Bordeaux Ecole Management) crée le premier mastère spécialisé en management des vins et spiritueux. Une formation en alternance bâtie en partenariat avec les professionnels du secteur.

Les premières démarches ont été lancées par BEM pour faire connaître ce nouveau
mastère spécialisé en management des vins et spiritueux (MVS) auprès du public visé à
savoir les étudiants et les salariés mais aussi auprès des entreprises qui pourraient
accueillir en leur sein les futurs étudiants de ce mastère. Il s'agit en effet d'une formation
bac + 6 qui se déroulera en alternance : trois semaines en entreprise, une semaine à BEM.
Elle est destinée aux étudiants titulaires d'un bac + 5 ou à des salariés de niveau bac +4 et
dotés d'une expérience professionnelle de trois ans minimum. “ Notre but est de
professionnaliser les étudiants. Pour les salariés, cette formation est destinée à ceux
disposant d'un potentiel de progression dans leur entreprise ou désireux d'entamer une
réorientation professionnelle ”, indique Florine Livat, responsable du MVS. Le programme de
cette formation a été bâti en collaboration avec les professionnels pour répondre à leurs
besoins de recrutement : vente, marketing, communication, achats.

“ Les étudiants travaillent en groupe sur une stratégie de développement international pour le compte d'entreprises ou d'organisme interprofessionnel, ”indique la responsable du mastère. (DR)

“ Les étudiants travaillent en groupe sur une stratégie de développement international pour le compte d'entreprises ou d'organisme interprofessionnel, ”indique la responsable du mastère. (DR)

“ Les professionnels participent au comité scientifique ce qui leur permet d'exprimer leurs
attentes. Et en fonction de l'évolution de leurs besoins, nous réorienterons la formation. ”
Les professionnels sont donc partie prenante, à tel point que le sujet de thèse
professionnelle que devra soutenir chaque étudiant sera défini par l'entreprise. “ Au-delà de
cet exercice individuel, MVS propose une innovation pédagogique : le projet transversal.
Les étudiants en groupe travaillent sur une stratégie de développement international pour le
compte d'une des entreprises ou d'un organisme interprofessionnel. ” Pour cette première
année, une réflexion est en cours avec la fédération du négoce de Bordeaux. “ Cette
formation s'étalera sur quinze mois, une durée inhabituelle pour un mastère ”. Mais il s'agit
là encore de coller aux spécificités du secteur et de couvrir ainsi le cycle complet de
commercialisation du produit. 25 étudiants sont attendus dès octobre prochain.

www.bem.edu/mvs


Source Réussir Vigne Juin 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier