La Champagne milite pour une viticulture 100% «écologique»

La Champagne milite pour une viticulture 100% «écologique»

L'interprofession du champagne annonce le lancement d’un nouveau référentiel technique de viticulture durable incitant à une viticulture plus écologique avec, à la clef, une certification au plus haut niveau du label Haute Valeur Environnementale (HVE).

Le référentiel technique destiné aux 20.000 déclarants de récolte que compte le vignoble champenois comporte 125 mesures dont 90% sont à valider pour obtenir la certification "viticulture durable de Champagne". Tous les points à caractère réglementaire sont obligatoires pour tous, soit environ 1/4 des 125 mesures proposées. 3/4 des autres mesures sont des engagements volontaires. Ce nouveau référentiel permettra également aux vignerons et maisons de Champagne qui le souhaitent d’obtenir simultanément la certification Haute Valeur Environnementale (HVE).

Parmi les points clefs du cahier des charges figurent l'obligation pour les viticulteurs de limiter à 30% le poids des intrants (engrais, amendements, produits phyto, carburants...) dans leur chiffre d'affaires, de conserver et entretenir les talus, les haies et les fossés, ou encore de favoriser l'enherbement et freiner l'usage des herbicides.

"Nous voulons montrer aux amateurs de champagne que ce produit d'exception est hautement respectueux de son terroir en accompagnant les viticulteurs vers une démarche écologique qui va au-delà des recommandations actuellement en vigueur", explique Thibaut Le Mailloux, le porte-parole du Comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC).

Selon lui, cette certification "viticulture durable" prend en compte des critères spécifiques à la Champagne comme la préservation des paysages, le recyclage des matériels, le traitement des effluents viti-vinicoles et le bilan carbone des exploitations. Elle a pour ambition de dépasser les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement afin de rester une région pionnière de la viticulture mondiale.

Selon les chiffres du CIVC, depuis 2001, la Champagne a réduit de moitié les quantités de pesticides, de 15% l’empreinte carbone de chaque bouteille et a traité 100% des effluents vinicoles.

 

 

 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier