Le Beaujolais nouveau est arrivé : fruité, gouleyant et glamour !

Le Beaujolais nouveau est arrivé : fruité, gouleyant  et glamour !

La planète Beaujolais célèbre un millésime 2013 "fruité" et "gouleyant" selon les professionnels du vignoble, qui souhaitent changer l'image du vin de primeur en lui redonnant "ses lettres de noblesse".

Comme veut la tradition, à minuit pile ce troisième jeudi de novembre, amoureux du vin et néophytes ont levé  leur verre en scandant "Le Beaujolais nouveau est arrivé!", slogan popularisé par le roman éponyme de l'écrivain René Fallet (1927-1983) et désormais mondialement connu.

"Nous sommes enthousiastes et optimistes", assure Jean Bourjade, délégué général de l'organisation interprofessionnelle Inter Beaujolais. "Cette année, sur les primeurs, nous avons toutes des qualités que nous recherchons: beaucoup de fruit, du croquant, du gouleyant et de la fraîcheur".

200.000 hl sur une production totale de 700.000 hl

Une fois encore, le Japon, premier marché à l'export en 2012 avec 8,8 millions de bouteilles, ouvrira les festivités avec huit heures d'avance.  Pour cette 62e édition, quelque 200.000 hectolitres (hl) de Beaujolais nouveau - du gamay noir à jus blanc produit par les AOC Beaujolais et Beaujolais-Villages - doivent être écoulés sur une production totale de 700.000 hl en incluant les vins de garde du vignoble, selon M. Bourjade.

"Le Beaujolais nouveau est un vin d'initiation: il est peu âpre, facile à boire et de ce fait invite le consommateur à découvrir davantage le monde du vin, en particulier celui du Beaujolais", poursuit le responsable, évoquant les dix crus du vignoble: Brouilly, Chiroubles, Chénas, Côte de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin à Vent, Régnié et Saint-Amour.

Une "Mademoiselle Beaujolais Nouveau 2013"

Au-delà de la fête conviviale, les vignerons souhaitent mettre fin aux clichés qui collent à leur primeur superstar, considéré par ses détracteurs comme "un vin industriel". "Ce n'est pas un vin facile à faire. Il faut produire vite dans un délai court, sans affecter la qualité du produit. C'est un vrai savoir-faire et il faut redonner au Beaujolais nouveau toutes ses lettres de noblesse", insiste M. Bourjade.

Pour la troisième année, la campagne visuelle de lancement reprend ainsi les codes de la haute-couture française : l'affiche montre une bouteille de Beaujolais primeur habillée d'une élégante robe rouge avec foulard et chaussures assortis. Dans le même sens, une "Mademoiselle Beaujolais Nouveau 2013" fera pour la première fois son apparition au cours de la fête. Agée de 21 ans, elle avait élue en mai dernier à l'issue d'un casting participatif mis en ligne sur la page Facebook du Beaujolais nouveau.

En 2012, près de 100 millions de bouteilles de Beaujolais ont été commercialisées, dont 32 millions de primeur, exportées pour près de la moitié dans 110 pays, selon l'organisation professionnelle.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

a votre santé

vive le vin nouveau

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier