Le vin en sorbet, c'est givré !

Marie-Noëlle Charles

Le vin en sorbet, c'est givré !
Les deux sorbets Mumm Rosé Icetails sont servis dans un verre piscine contenant le champagne rosé. - © J. Lewer

Spécialiste du sorbet alcoolisé, la marque Lapp travaille notamment à partir de vin ou de spiritueux, et propose aux marques de créer des sorbets sur-mesure.

" Vin blanc, framboise, nectarine ", c'est l'une des recettes de sorbets alcoolisés Lapp que vous avez peut-être dégustée cet été. Cécilia Thomas et Laura Faeh, deux Françaises diplômées d'école de commerce et expatriées à Londres, ont créé cette marque il y a deux ans, suite à leur passion commune pour les sorbets. Les deux jeunes femmes, qui travaillent aujourd'hui avec une graphiste et un chef cuisinier, élaborent toujours les recettes elles-mêmes. Aujourd'hui, la marque s'est développée autour de deux types de produits : une gamme standard grand public et une gamme artisanale.

Les sorbets standards sont commercialisés dans un format Callipo, ces tubes individuels en carton souple dont il faut presser le bas pour faire sortir la glace par le haut. Distribués dans les cafés hôtels-restaurants et lors d'événements propres à la marque, ils ont été baptisés "Poptail". Un clin d'oeil au cocktail, qui parle facilement aux clients comme les accords "Mojito, fraise, menthe" ou encore le " Rhum, mangue, ananas ".

Le vin en sorbet, c'est givré !

Un sorbet sur-mesure pour lancer un champagne

De son côté, la gamme artisanale est élaborée en collaboration avec des marques qui souhaitent mettre en avant leurs propres produits. Dernière en date, celle avec la maison de champagne Mumm, qui a conduit en 2017 au lancement de deux recettes exclusives : le Mumm-Red Iceberg, qui marie champagne rosé, fraise, orange sanguine et menthe, et le Mumm-Gold Stream, qui associe champagne rosé, pêche de vigne et pamplemousse. Ces Mumm Rosé Icetails ont été créés pour accompagner l'arrivée du nouveau champagne Mumm Rosé. "C'est la marque qui nous a sollicitées, révèle Cecilia Thomas. Dès le premier rendez-vous à Reims, j'ai proposé quatre échantillons aux goûts très différents. Ensuite les choses sont allées assez vite." Et pour mettre en avant le nouveau champagne, un rituel de consommation a aussi été inventé. Les deux sorbets sont servis dans un verre piscine contenant le champagne rosé. Pour le moment, ils sont seulement disponibles en France, au Rooftop de l'hôtel Raphaël à Paris.

Chez Lapp, on apprécie cette forme de travail collaboratif car " cela nous permet de rester très créatifs ". D'ailleurs Cécilia Thomas aimerait bien ressortir de ses cartons, ou plutôt de son congélateur, quelques essais de sorbet au vin rosé qui avaient donné "des choses très intéressantes".

Source Réussir vigne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

dada

la vache quand les produits de consommation humaine ne sont plus fait que par des pubards , des diplomés d'ecole de commerce , le tout pour etre à la mode ....ce monde est bel et bien a jeter

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier