Maladies du bois : Une hypothèse et un guide

Marion Ivaldi

Les techniciens du Centre Loire et de Sancerre, vignoble gravement touché par les maladies du bois, ont rédigé un guide de taille destiné à limiter le dépérissement des vignes.

Tout part d'une hypothèse construite par le Service interprofessionnel de Conseil
agronomique, de vinification et d'Analyses du Centre (Sicavac) et du Bureau
interprofessionnel des vins du centre (BIVC) à partir d'observations de terrain. Dans le
panel des causes possibles du développement des maladies du bois, la taille est un
suspect vraisemblable. Elle favoriserait le développement de bois mort. L'hypothèse n'a pas
encore été validée par les chercheurs mais des travaux en cours, qui aboutiront dans un
certain nombre d'années, laissent à penser que la piste n'est pas mauvaise. En clair, la taille
provoque la formation de cône de dessèchement lorsque le sécateur sectionne du vieux
bois qui contient de gros vaisseaux conducteurs de sève. La plante va alors isoler cette
partie morte en créant un “ mur étanche ” tout autour, ce qui nécessite beaucoup d'énergie
et fatigue la plante. Par ailleurs, les vaisseaux de sèves sont déviés pour contourner cette
partie, ce qui réduit l'efficience de l'alimentation. Dans la partie morte, tout se passe comme
si un nouveau milieu été créé, très attirant pour les champignons qui aiment se nourrir de
bois mort. Reste que ces champignons ont besoin d'eau et d'éléments minéraux qu'ils vont
chercher dans la partie vivante de la plante. Les champignons seraient ainsi la
conséquence de la présence de bois mort.

Le guide pratique de la taille en Guyot apporte des solutions concrètes et pratiques à la question : “ Comment limiter le dépérissement de la vigne ? ” (DR)

Le guide pratique de la taille en Guyot apporte des solutions concrètes et pratiques à la question : “ Comment limiter le dépérissement de la vigne ? ” (DR)

Forts de cette hypothèse, les techniciens et ingénieurs du Sicavac et du BIVC développent
différents conseils de taille dans un guide pratique : bien équilibrer la taille, laisser les chicots
sur les bois de deux ans et plus, couper les bois d'un an juste au-dessus de l'empattement. La
taille en Guyot simple et la taille en Guyot Poussard ainsi que l'ébourgeonnement sont ensuite
détaillés.

Source Réussir Vigne Novembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier