Marché de l'équipement : Les ventes de tracteurs progressent inégalement

J.-J. Biteau

Les ventes de tracteurs spécialisés repartent à la hausse depuis 2007. Un ralentissement est cependant à prévoir en 2009.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2008, les professionnels de la machine agricole, Axema (1) et Sedima (2), annoncent, après plusieurs années de baisse, une progression significative des immatriculations de tracteurs spécialisés étroits interlignes : 1926 unités (+ 17 % en comparaison à la même période de 2007). Les prévisions pour la fin 2008 sont de 2 600 immatriculations (+ 16% en comparaison à 2007) et stables pour 2009 avec environ 2 600 unités également.

L'évolution du marché se ressent surtout dans la vallée du Rhône, le Cognac, le Bordelais alors que la région Languedoc-Roussillon reste en crise. La puissance moyenne des tracteurs spécialisés passe à 79 chevaux contre 71 en 1999.
Les tracteurs-enjambeurs connaissent un ralentissement de l'ordre de 5 %, car les ventes se concentrent essentiellement sur deux appellations : champagne et bordeaux. Elles devraient se situer environ à 530 unités pour l'année 2008. Le marché 2009 devrait être semblable à celui de 2008.

Les constructeurs de machines à vendanger estiment que la crise viticole est toujours présente, avec des ventes inférieures à 500 unités par an : 475 unités prévues pour la fin de la campagne au 31 octobre 2008. Le niveau de marché correct se situe plutôt à 550 unités, comme au début des années 2000. Dans ce marché, les modèles tractés représentent désormais moins de 10 % du volume global vendu en France.
Concernant les équipements de cave, les caves viticoles coopératives ont diminué leurs investissements au cours de l'année 2008. Les caves particulières, notamment en Champagne, ont investi davantage : de 5 à 15 % selon les régions. Les prévisions pour 2009 varient très nettement entre les régions. Dans certaines régions, les ventes régressent de 10 %, dans d'autres, elles progressent de 15 %.

Source Réussir Vigne Décembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier