Marché : Les vins de table et de pays flanchent à l'exportation

Claudine Galbrun

Si globalement, les chiffres à l'exportation des vins français restent positifs au premier semestre 2008 par rapport à la même période de 2007, selon UbiFrance, ceux des vins de table et de pays sont en nette baisse.

Au cours des six premiers mois de l'année, les vins de table et de pays enregistrent les
plus mauvais résultats à l'exportation de toutes les catégories de vin : - 15,5 % en volume ;
- 3,5 % en valeur, selon les chiffres établis par UbiFrance. Les vins de pays enregistrent un
très net recul sur trois destinations jusqu'ici porteuses : le Royaume-Uni, les États-Unis et
l'Allemagne. Près de 300 000 hl n'auraient pas été ainsi exportés vers ces pays. Selon
UbiFrance, les vins de pays et notamment les vins de cépages qui ont été “ un véritable
moteur pour nos exportations sont aujourd'hui en panne ”. Au moins trois éléments
expliquent cette défaillance, selon Hervé Henrotte d'UbiFrance : une parité monétaire
défavorable, la morosité des consommateurs qui se détournent de ces vins dits de plaisir et
un mauvais positionnement lié au suivisme d'une concurrence parfois produite à coût
moindre et mieux marketée.

Les exportations de vin progressent en valeur mais diminuent en volume. (P. Cronenberger)

Les exportations de vin progressent en valeur mais diminuent en volume. (P. Cronenberger)

Les vins AOC par contre, tirent leur épingle du jeu, du moins en valeur (+ 18 %),
enregistrant toutefois un léger repli de 1 % en volume. “ On a peut-être voulu scier un peu
trop vite la branche sur laquelle nous étions assis ”, estime Hervé Henrotte. Quant au
champagne après plusieurs années de forte hausse, il accuse une “ très légère baisse ” en
valeur de 1,3 % et en volume de 4,2 %. Mais il ne faut y voir là rien d'inquiétant, poursuit
Hervé Henrotte. “ Au contraire. La hausse que nous avons connue ces deux dernières
années ne pouvait continuer ainsi. ” Au final, les exportations de vins, toutes catégories
confondues, progressent de 8,2 % en valeur mais diminuent de 8,8 % en volume.

Source Réussir Vigne Octobre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier