OIV : La consommation mondiale chute

Marion Ivaldi

Pour la deuxième année consécutive, la consommation mondiale de vin régresse.

L'effet de la crise économique se fait sentir sur les marchés internationaux de vin et se traduit en chiffres. L'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) estime que la consommation mondiale de vin a diminué de 2,8 % à 236,6 millions d'hl en 2009. Cette baisse est d'autant plus inquiétante que l'année 2008 avait également vu la consommation baisser. Rappelons que depuis 1990, cette consommation mondiale avait connu une hausse ininterrompue. L'OIV indique que parallèlement, la production mondiale stagne aux alentours de 266 millions d'hectolitres.

Recul des échanges

La baisse de la consommation se traduit entre autres par une baisse des échanges mondiaux. 86,1 millions d'hectolitres ont été échangés en 2009, soit une baisse de 3,6 % par rapport à 2008. Il s'agit du premier recul enregistré depuis 2000. Par ailleurs, “ la crise implique une augmentation des échanges en vrac ”, indique Federico Castelluci. La distribution cherche en effet à acheter à faible prix pour ensuite conditionner au plus près des lieux de consommation.

Source Réussir Vigne Mai 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier