Pas d’Ovni à Châteauneuf-du-Pape

Claudine Galbrun - Réussir Vigne Juin 2012

Pas d’Ovni à Châteauneuf-du-Pape
Pour faire connaître les vins de Châteauneuf-du-Pape, Lucien Bourgeois, maire de l'époque, prend en 1954 un arrêté interdisant le survol et l'atterrissage des soucoupes volantes dans le vignoble. Crédit photo : Bruno Compagnon / Archives

Les Ovni ne sont pas les bienvenus sur le territoire communal de Châteauneuf-du-Pape. Un arrêté municipal de 1954, toujours en vigueur, le leur spécifie. Un véritable coup publicitaire pour promouvoir les vins de la commune.

Non. Lucien Jeune, maire de Châteauneuf-du-Pape, n’était pas fou lorsqu’il prit en 1954, un arrêté spécifiant dans son article 1er que le survol, l’atterrissage et le décollage d’aéronefs, dits “ soucoupes volantes ou cigares volants ” sont interdits sur le territoire de la commune. L’article 2 précise que tout aéronef contrevenant sera immédiatement mis en fourrière. Le garde-champêtre et le garde particulier étant chargés, chacun en ce qui le concerne, de faire respecter l’exécution du dit arrêté. “ Bien sûr que non : il n’était pas fou ”, assure Jean-Pierre Boisson, actuel premier édile des Castels-papals. “ C’était un moyen de communication. Les vins de Chateauneuf-du-Pape étaient certes connus, mais bien moins qu’aujourd’hui et étaient bien moins exportés. Il s’agissait de faire de la publicité et il a parfaitement réussi son entreprise puisqu’on en parle encore. ” Une idée baroque pour le moins mais qui collait bien à son époque. “ À ce moment-là, c’était à qui voyait dans le ciel, une lueur, une soucoupe volante. Je me souviens que nombre d’émissions à la télévision étaient consacrées à ces phénomènes. ”

Un arrêté d’une efficacité extraordinaire

Mais le plus étonnant pour Jean-Pierre Boisson est que cet incroyable arrêté soit passé au contrôle de la légalité. “ Lucien Jeune, lui-même ne pensait pas qu’il franchirait cette étape. J’ai pu constater dans le registre des délibérations de la mairie que contrairement à tous les autres arrêtés qui sont retranscrits à la main, c’est le seul à y avoir été scotché. ” Ce qui n’en est pas moins singulier est que cet arrêté est toujours en vigueur. “ C’est le seul arrêté que l’on a fait respecter jusqu’au bout. Aucun engin venu de Mars ou de la lune ne s’est posé à Châteauneuf-du-Pape. Pourquoi irais-je abroger un arrêté d’une efficacité si extraordinaire ? ” 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier