Plan de modernisation : Nouvelle segmentation des vins

Marion Ivaldi

AOP, IGP et vins sans IG sont désormais les trois segments qui organisent l'offre française.

Reprenant la segmentation définie par l'OCM, le plan de modernisation crée trois segments
pour les vins français. En haut de la pyramide, se trouvent les vins d'appellation d'origine
protégée (AOP), se référant au terroir. Viennent ensuite la catégorie des vins avec indication
géographique (IGP) qui se réfèrent à un territoire régional et dont le nombre est limité. Pour ces
vins, l'aire de vinification est élargie au-delà de l'aire de production. Enfin, le bas de la pyramide
est constitué de la catégorie des vins sans indication géographique (sans IG) pouvant utiliser
la mention du millésime et du cépage. Les limites de rendement de ces vins sont supprimées.

Reprenant la segmentation définie par l'OCM, le plan de modernisation crée trois segments
pour les vins français. En haut de la pyramide, se trouvent les vins d'appellation d'origine
protégée (AOP), se référant au terroir. Viennent ensuite la catégorie des vins avec
indication géographique (IGP) qui se réfèrent à un territoire régional et dont le nombre est
limité. Pour ces vins, l'aire de vinification est élargie au-delà de l'aire de production. Enfin, le
bas de la pyramide est constitué de la catégorie des vins sans indication géographique
(sans IG) pouvant utiliser la mention du millésime et du cépage. Les limites de rendement
de ces vins sont supprimées.
L'autorisation d'utiliser la mention du cépage et du millésime pour les vins sans IG n'est pas
sans poser de problèmes, comme le souligne Jacques Gravegeal, président de la
commission viticole de l'APCA. “ Ces vins entrent en concurrence directe avec les deux
autres catégories de vin qui utilisent aussi la mention de cépage. ” Cependant, Bruxelles
souhaiterait appliquer à ces vins avec la mention du cépage, le système français de
certification des vins de pays des vignobles de France (labellisation des entreprises,
dégustations organoleptiques). La Commission envisagerait d'appeler ces vins sans IG
avec mention du cépage, “ vins des vignobles de ” suivie du nom de l'État membre l'ayant
produit. Les vins de pays des vignobles de France seraient ainsi pérennisés.


Retrouver l'essentiel des mesures clés du plan de modernisation sur www.reussir-vigne.com

Source Réussir Vigne Juillet-Août 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier