Projet : Recycler le liège à grande échelle

Magali-Eve Koralewski

Amorim France souhaite mettre en place un circuit de collecte et de recyclage des bouchons de liège en France. Cette volonté s'est traduite par un premier partenariat avec les maisons de Castellane (Champagne) et Georges Duboeuf (Beaujolais) qui a permis, fin 2009, le recyclage de 230 000 bouchons de liège provenant de leur stock de rebuts collectés sur plusieurs années de production. Les bouchons collectés ont été acheminés vers l'usine de recyclage d'Amorim dans le nord du Portugal. La recette liée à cette activité de recyclage est destinée à être reversée à l'association de défense de l'environnement Quercus qui oeuvre pour la préservation des espèces rares des forêts au Portugal. Amorim France vise à structurer et à étendre ce projet de recyclage à l'échelle nationale. “ Nous cherchons des partenaires qui soient en mesure de prendre en charge la collecte des bouchons. Et c'est toute la difficulté de ce projet ”, explique Christophe Sauvaud, directeur d'Amorim France. Aux Etats-Unis par exemple, un programme similaire de recyclage des bouchons de liège usagés, développé depuis deux ans par Amorim, a permis la collecte de plus de trois millions de bouchons depuis son lancement grâce au partenariat avec les Admirals Clubs d'American Airlines.

Les bouchons en liège sont recyclables à 100 % et peuvent notamment être transformés en matériaux isolants. (P. Cronenberger)

Les bouchons en liège sont recyclables à 100 % et peuvent notamment être transformés en matériaux isolants. (P. Cronenberger)

Source Réussir Vigne Mars 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier