Recherche : Des fonds pour Geno-Vigne

Magali-Eve Koralewski

L'Unité mixte technologique Geno-Vigne, issue du partenariat entre l'Inra, l'IFV et Montpellier SupAgro, bénéficie de ressources financières supplémentaires grâce à la nouvelle gestion de la marque Entav-Inra en France.

L'UMT Geno-Vigne a été créée pour répondre aux nouveaux enjeux de la sélection variétale. Suite au séquençage du génome de la vigne et face au double défi de la mondialisation et du développement durable, son objectif est notamment de créer de nouvelles variétés de raisins de table ou de cuve et de sélectionner de nouveaux clones. “ Pour financer une partie de ces recherches, nous avons mis en place un système de royalties, prélevés sur la vente de matériel végétale de la marque Entav-Inra ou en France ”, explique Jean-Pierre Van Ruyskensvelde, directeur de l'IFV.

Le séquençage du génome de la vigne offre des perspectives de création de matériel végétal innovant. (Visualisation d'une séquence d'ADN. photo Inra/B. Nicolas)

Le séquençage du génome de la vigne offre des perspectives de création de matériel végétal innovant. (Visualisation d'une séquence d'ADN. photo Inra/B. Nicolas)

Un prélèvement de 8 € pour 1000 plants vendus en France

Ce sont près de 80 millions de plants vendus chaque année en France qui seront concernés. “ En accord avec la Fédération française des pépinières viticoles et l'Association générale des producteurs de vin, le prélèvement s'élèvera à hauteur de 8 euros pour 1000 plants vendus en France, et sera réparti de façon égale entre pépiniéristes et viticulteurs. Ce système profitera aussi bien à la recherche qu'à l'ensemble de la filière grâce à l'obtention de clones d'une qualité parfaite et à la création de matériel végétal innovant ”, poursuit le directeur.

Source Réussir Vigne Mars 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier