Recherche : Nouvelle stratégie pour l'ICV

Marion Ivaldi

L'Institut coopératif du vin a bâti une stratégie destinée à pérenniser son activité.

“ Nous avons effectué un travail approfondi pour améliorer notre fonctionnement. Il nous faut faire évoluer notre philosophie et passer d'une culture technique à une culture technico-commerciale. Il faut que nous gagnions des parts de marché ”, indique Olivier Merrien, directeur de l'Institut coopératif du vin (ICV) lors de l'assemblée générale annuelle. La nouvelle stratégie organisée autour de cinq axes prévoit notamment la création d'un GIE regroupant à la fois l'ICV et Vignobles vins services, filiale de l'ICV. L'objectif est de mettre en commun les moyens techniques et humains des deux structures. Par ailleurs, l'ICV compte mettre en place un développement externe en développant ses activités hors de sa zone de chalandise (limitée pour l'instant au pourtour méditerranéen) et racheter de la clientèle aux laboratoires qui ferment. Cette nouvelle stratégie s'inscrit dans un contexte économique un peu morose ; l'ICV connaît un arrêt de la croissance de son chiffre d'affaires depuis plusieurs campagnes. Le mouvement de concentration des entreprises coopératives n'y est pas étranger. Il engendre une baisse d'activité sur le premier poste de profit, c'est-à-dire le contrat global de vinification dont le chiffre d'affaires recule de 5 % sur l'exercice 2007-2008.

L'ICV veut développer davantage de synergies entre ses différents laboratoires d'analyses. (P. Cronenberger)

L'ICV veut développer davantage de synergies entre ses différents laboratoires d'analyses. (P. Cronenberger)

L'ICV lance un site internet dédié au développement durable : www.v-dd.com

Source Réussir Vigne Juillet-Août 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier