Soutien à la filière : Le fonds viticole pourrait être rétréci

Marion Ivaldi

Bien que non encore mis en place, le fonds viticole pour la promotion, la recherche et le développement pourrait déjà être revu à la baisse malgré l'engagement ministériel.

En juillet dernier, la filière, Jérôme Despey en tête, s'était battue pour la reconduction du fonds national viticole destiné au soutien de la promotion, la recherche et du développement. La demande formulée par les professionnels était d'obtenir 11,5 millions d'euros, moyennant quoi la filière devait plancher sur une organisation fine de gestion de ce fonds. Mais c'était sans compter l'engagement du ministère de doter la filière viande de 45 millions d'euros d'aides exceptionnelles à ponctionner sur le budget 2011 de FranceAgriMer. Ce dernier a été proposé à 141 millions d'euros contre 139 millions d'euros en 2010. Résultat : les autres filières représentées au sein de l'Office agricole doivent se serrer la ceinture pour trouver 25 millions d'euros (une partie de l'aide exceptionnelle est partiellement compensée). Les professionnels ont refusé de voter le budget en novembre dernier. Si le budget de FAM était maintenue tel que présenté à la mi-novembre, le fonds viticole pourrait être revu à 8 millions d'euros. En attendant d'en savoir davantage, la filière a pris les devants et arrêté une gouvernance du fonds. Un comité sera en charge de sa gestion et sera épaulé de deux groupes de travail, l'un pour la promotion, l'autre pour la recherche et développement.

Source Réussir Vigne Janvier 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier