Ted, le robot enjambeur

Ludovic Vimond

Ted, le robot enjambeur
Le robot Ted, nouveau-né de Naïo Technologies, a été présenté pour la première fois le 20 juillet 2016, lors des portes ouvertes du domaine expérimental de Peyrole dans le Tarn. - © A. Renault / Le Paysan tarnais

Naïo Technologies spécialise ses robots à la viticulture. Issu d'un partenariat avec l'IFV et la coopérative viticole Vinovalie, le robot enjambeur Ted est conçu pour les vignobles du Sud-Ouest. Doté de deux blocs de deux roues motrices et directrices, reliés entre eux par une arche personnalisable aux dimensions du vignoble, ce prototype évolue à la vitesse de 4 km/h et peut travailler jusqu'à 5 ha/jour (contre 1 ha/jour pour le robot Oz) en désherbage mécanique sous le rang, sa première mission. Pourvu de multiples points d'accroche, cet engin, en test depuis septembre 2016, pourra à l'avenir réaliser d'autres opérations. Il est doté d'un système de vision couleur et de guidage par caméra 3D comme son petit frère. D'un poids de 700 kg, il dispose d'une autonomie de 4 à 8 heures, ce qui lui permet de travailler l'intégralité d'une exploitation de 30 à 40 ha sur un cycle de 7 à 10 jours. Estimé à un prix entre 60 000 et 80 000 euros, ce prototype pourra également recevoir des capteurs, à l'image de son petit frère en maraîchage, le robot enjambeur Dino. Ce dernier est capable, par exemple, d'estimer le volume et/ou le rendement des salades sur une planche de 1,20 à 1,40 m de large.

Pour les vignes étroites, Naïo Technologies propose également une version « viticolisée » de son robot Oz, plus puissant, avec une autonomie accrue et, doté de roues jumelées ou de chenilles pour une meilleure traction, notamment dans les pentes.

Source Réussir vigne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier