Tonnellerie : Des fûts cintrés par immersion pour moins de boisé

Magali-Eve Koralewski

La tonnellerie Seguin Moreau utilise la technique de cintrage par immersion afin d'obtenir des fûts dont les arômes de chauffe sont moins prononcés.

Après deux années d'essais en partenariat avec l'Institut Jules Guyot, la tonnellerie Seguin Moreau a lancé une nouvelle gamme de barriques produites en faisant intervenir la technique de cintrage des fûts par immersion. “ Les essais ont mis en évidence que cette technique de cintrage par immersion permet d'obtenir des fûts qui donnent un impact boisé plus faible en comparaison avec la technique traditionnelle de cintrage au feu. Les vins élevés dans ces fûts ont été jugés moins boisés, et moins toastés et plus fruités. Ce type de barrique répond à une demande notamment pour l'élevage des vins blancs, où les arômes de fruits blancs et de fruits exotiques veulent être préservés ”, explique Andrei Prida, responsable recherche et développement chez Seguin Moreau. Le cintrage par immersion consiste à immerger les fûts après leur “ mise en rose ” dans de l'eau chaude puis à les cintrer rapidement avant de procéder à l'étape de chauffe (ou bousinage) du fût.

Le tonnellier a peaufiné les différents paramètres du cintrage par immersion, notamment la température de l'eau, le temps d'immersion et la chauffe. (Seguin Moreau)

Le tonnellier a peaufiné les différents paramètres du cintrage par immersion, notamment la température de l'eau, le temps d'immersion et la chauffe. (Seguin Moreau)

Moins d'arômes de chauffe

“ Le procédé de chauffe est réalisé sur bois humide ce qui explique la diminution de molécules issues de la chauffe par rapport au bousinage classique qui se fait sur un bois sec ”, précise Andrei Prida. La tonnellerie a peaufiné les différents paramètres de cette technique notamment la température de l'eau, le temps d'immersion et la chauffe pour proposer une nouvelle gamme issue de cette technique. Différents modèles, n'excédant pas une capacité de 300 litres, sont proposés en complément de sa gamme traditionnelle, élaborée selon les procédés de cintrage traditionnel.

Les essais menés par la tonnellerie Seguin Moreau en partenariat avec l'Institut Jules Guyot montrent que le cintrage par immersion permet de mettre le côté fruité du vin en valeur. (Seguin Moreau)

Les essais menés par la tonnellerie Seguin Moreau en partenariat avec l'Institut Jules Guyot montrent que le cintrage par immersion permet de mettre le côté fruité du vin en valeur. (Seguin Moreau)

 

Source Réussir Vigne Juillet-Août 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier