Var : Les coop surfent sur le rosé

La situation de la coopération vinicole dans le Var illustre le regain de forme du secteur coopératif. Les 43 coopératives varoises surfent sur l'engouement des consommateurs français pour le rosé, principale couleur des appellations du département (90 % des côtes de Provence, 87 % des coteaux d'Aix, 88 % des coteaux varois et 70 % du Bandol). Les caves y disposent en outre d'un autre atout : l'afflux des touristes dans la région pendant l'été, un phénomène amplifié cette saison par l'instabilité d'autres destinations touristiques. “ 18 % à 20 % des ventes dans le département se font au caveau. À Bormes-les-Mimosas, c'est même la quasi totalité ”, note Roque Pertusa, le président de la Fédération départementale des caves coopératives. Des efforts considérables ont été faits en matière de vinification. Les caves varoises (qui pèsent 60 % des volumes de vin du département) se sont dotées d'outils modernes, notamment en matière de froid, pour assurer la vinification très technique des rosés. Des investissements lourds pour des entreprises de taille moyenne (entre 1 500 et 50 000 hectolitres) et encore atomisées. Le secteur est néanmoins en voie de concentration, avec des rapprochements souvent dictés par la nécessité de sortir la coopérative du centre de la commune. “ D'autres fusions sont en projet ”, annonce Roque Pertusa. “ Elles sont de plus en plus fondées

Les caves varoises bénéficient de l'afflux des touristes. (© P. Cronenberger)

Les caves varoises bénéficient de l'afflux des touristes. (© P. Cronenberger)

Source Réussir Vigne Septembre 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier