Vendanges : le Bordelais limite la casse

S C

Vendanges :   le Bordelais limite la casse
Le Bordelais n'accuserait une baisse que de 7% (DR).

Si les vignobles du Bordelais et ceux d'Alsace limitent les dégâts, la récolte 2012 de raisins s’annonce globalement en baisse cette année, selon les dernières estimations du ministère de l'Agriculture.

Sous l'effet d'une météo défavorable qui a favorisé les maladies (mildiou et oïdium), la récolte des raisins destinés à la vinification s'annonce comme "l'une des plus faibles de ces dix dernières années" avec 42,9 millions d'hectolitres - en baisse de 16% par rapport à 2011, année exceptionnelle, et de 8% par rapport à la moyenne des cinq dernières années, annonce le ministère confirmant les prévisions antérieures.

Dans ce marasme généralisé, le Bordelais n'accuserait une baisse que de 7% et l'Alsace de 3% (2% pour la Savoie), comparés aux -30% en Champagne ou aux -25% en Bourgogne-Beaujolais et dans le Jura. Dans le Val de Loire, la baisse attendue serait de 17%, comme en Languedoc-Roussillon où les perspectives ont été révisées à la baisse ainsi que dans toute la région Provence-Alpes-Côte d'Azur après un mois d'août très chaud et sec.

En Charentes, où la production est estimée en recul de 18%, "l'objectif du rendement de Cognac, fixé à 10,83 hl d'alcool pur/ha, risque d'être difficile à atteindre", estime le ministère : les dégâts du mildiou, favorisés par le climat humide en Charentes comme sur la plupart des départements viticoles, ont été atténués par les chaudes températures du mois d'août mais l'incertitude demeure.

Le vin corse en revanche s'en tire bien: malgré des volumes revus à la baisse en cours d'été en raison de la petite taille des baies, la production est annoncée en hausse de 5% par rapport à l'an dernier. En règle générale, les vignobles en retard par rapport à 2011 au début de l'été "ont comblé une partie de ce retard grâce à un mois d'août très chaud", note le ministère, notant "un retour à un calendrier plus normal après trois années plutôt précoces".

Pour en savoir  : http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/conjinforap201209viti.pdf

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier