Vendanges : une récolte légérement en dessous de la moyenne des cinq dernières années

   Vendanges : une récolte légérement en dessous de la moyenne des cinq  dernières années

La récolte de vin est attendue en hausse de 7% par rapport à celle historiquement faible de 2012 même si elle ne devrait pas retrouver ses niveaux habituels, indique vendredi Agreste, service statistiques du ministère de l'Agriculture.

La récolte est estimée à 44,5 millions d'hectolitres, en baisse de 2% par rapport à la moyenne des cinq dernières année (de 45,4 millions d'hl), selon les prévisions d'Agreste au 1er septembre.

Les situations s'avèrent très contrastées d'une région à l'autre, avec des récoltes attendues en hausse de 51% en Champagne par rapport à l'an dernier, de +41% dans le Val de Loire ou de +21% dans le Bourgogne-Beaujolais. Elles devraient en revanche reculer de 19% dans le Bordelais ou de 11% en Alsace. "Malgré de belles sorties de grappes initiales, la floraison de la plupart des vignobles de taille importante s'est mal déroulée à cause de conditions météorologiques défavorables en juin, conduisant à des phénomènes de coulure (chute des fleurs ou des jeunes baies) et parfois de millerandage (baies de petite taille)", commente Agreste. "De nombreux orages violents ont par ailleurs endommagé les vignes sur de vastes étendues, notamment en région Centre, en Bourgogne et surtout dans le Bordelais", ajoute-t-il. 

Cette estimation pourrait encore évoluer dans les prochaines semaines compte tenu des vendanges tardives cette année et il faudra suivre de près les conditions météo, prévient Agreste. Fin août, la filière avait dit s'attendre à "une des plus petites récoltes enregistrées en France après celle historiquement faible de 2012", avançant le chiffre d'une récolte attendue de 43,5 millions d'hectolitres. Début août, Agreste avait publié une première estimation légèrement supérieure, de 45,8 millions d'hectolitres.

Après un printemps froid, les vendanges sont toutes décalées en France cette année : elles ont commencé dans le Roussillon le 19 août, et n'ont pas encore commencé dans la plupart des régions productrices où elles sont attendues dans la 2e quinzaine de septembre ou même en octobre

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier