Vente du Château de Gevrey-Chambertin à un Chinois : la Safer impuissante

Vente du  Château de Gevrey-Chambertin à un Chinois : la Safer impuissante

La société d'aménagement foncier et d'établissement rural (Safer) de Côte-d'Or n'a pas réussi à contrer la vente du château de Gevrey-Chambertin à un Chinois pour la somme record de 8M€, faute de moyens législatifs.

"On a su que le château de Gevrey-Chambertin était à vendre, on a essayé d'approcher à l'amiable ce dossier. Dès le départ, on était sur des valeurs qui ne correspondaient pas à notre expertise, sa valeur était de 3 à 3,5 millions d'euros alors qu'il était annoncé d'emblée à 6 et 7 millions d'euros, soit le double du prix de la valeur réelle", a expliqué jeudi à l'AFP Daniel Caron, directeur départemental de la Safer Bourgogne/Franche-Comté.

Les Safer ont en effet pour rôle d'acheter des biens agricoles ou ruraux et de les revendre à des agriculteurs, des collectivités, des établissements publics nationaux ou locaux. La loi leur donne la possibilité de disposer d'un droit de préemption et elles sont systématiquement informées des projets de vente par les notaires. Elle peuvent acheter à la place de l'acquéreur initial, pour éviter la surenchère des prix et favoriser le développement local.

"Le législateur ne nous a pas donné les moyens d'intervenir »

La Safer départementale avait voulu préempter la vente du château, mais cela lui a été impossible car ce bien était géré en indivision: " la loi ne nous autorise pas à préempter sur des parts de société", ce qui était le cas pour ce château, regrette M. Caron. "

Ce château classé datant du XIIe siècle appartenait à plusieurs membres d'une même famille française, qui a vendu ce bien exceptionnel et ses deux hectares de vignes en avril-mai à un Chinois, propriétaire de salles de jeux à Macao, pour une somme avoisinant les 8 millions d'euros. Ce domaine était détenu en indivision par 8 ou 9 personnes d'une même famille française.

Source d'après Afp

Sur le même sujet

Commentaires 5

boby04

Encore une fois l'état et la safer ont joués les ingénues sans pouvoir!!!!
Le Château de GEVREY et ces vignes ne pouvaient-ils pas être considérés comme un patrimoine national et préempté au même titre qu'une œuvre d'art. Il vaut mieux toucher une prime sur 8M€ qu'essayer de trouver des solutions et passer du temps - Merci à tous ces "énarques" qui font des textes et à tous ces "fonctionnaires" qui les font appliquer.

pierrot

Bonsoir, je n'ai que"80 ha" j'ai voulu m'agrandir par 3 fois avec des parcelles qui me bordaient, et je ne demandais pas la totalité des exploitations, à chaque fois j'ai eu affaire à la safer, et dès que la gars arrive chez toi ,tu sait que ta perdu (mec avec un air en- dessous, 1 à 2 h de retard)mais ces gars là rapportent sur leurs transactions 9% à l'état, il faut dissoudre les SAFER.

pigouille

Une fois de plus nous voyons l'incapacité des législateurs à s'adapter à notre société ou c'est intentionnel, peut-etre ,de ne pas s'attaquer aux S.C.I (société civile immobilière)qui regroupent tous les magouilleurs et mafias de la terre .C'est un détournement de la loi qu'on laisse perdurer au nom du libéralisme, il est grand temps d'assainir tout çà...

FRANCO68

La bonne nouvelle, c'est que la Safer "n'a rien pu faire", car elle ne peut "pas préempter sur des parts de société". C'est bien pour cela que j'ai fait des SCI pour chaque parcelle. Quand je vends, je peux le faire à qui je veux et au prix que je veux, sans que la Safer puisse s'en meler.

malamè42

Les SAFER ne sont pas la pour sauver les petits mais pour leurs pourcentages sur les ventes exemple dans le 63 une grosse propriété 250 ha a été vendu à un gros GAEC (650 ha désormais), malgré une grosse pression foncière et des jeunes en attente d'installation qui voulaient se partager le terrain.
La SAFER se justifie car dans le Gaec un JA de moins de 5 ans; mais Gaec à 4 associés dont 2 à moins de 5 ans de la retraite; édifiant non?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier