Un automatisme de réglage proactif sur les moissonneuses-batteuses New Holland

Raphaël Lecocq

Un automatisme de réglage proactif sur les moissonneuses-batteuses New Holland
New Holland

Le système intègre les informations des récoltes antérieures ainsi que celles des passages adjacents pour anticiper les bons réglages. Un capteur de pression sur les grilles de nettoyage fait son apparition. Médaille d’argent à l’Agritechnica 2017.

Elle ne dit pas encore son nom mais l’intelligence artificielle s’invite subrepticement à bord des machines agricoles. L’intelligence artificielle, c’est le caractère d’une machine à ne plus seulement réagir aux commandes de son opérateur et/ou aux programmes embarqués mais à interférer sur ces derniers, en générant des actions propres issues de sa propre expérience, le tout sous la gouverne de force capteurs et algorithmes. Illustration avec la nouvelle technologie embarquée sur les moissonneuses-batteuses CR Revelation de New Holland. L’automatisme de réglage proactif intègre les éléments topographiques grâce au positionnement GPS ainsi que les données de rendement des années précédentes et des passages adjacents. L’analyse de ces données en temps réel permet à la moissonneuse-batteuse d’adapter le réglage de plusieurs de ses organes (battage, séparation, nettoyage) pour optimiser les paramètres débit / qualité, / propreté / pertes. Le chauffeur conserve tout même ses prorogatives en dictant à la machine ses priorités concernant les paramètres en question.

Nouveaux capteurs

Pour mettre en œuvre l’automatisme de réglage proactif, les nouvelles CR Revelation, intègrent deux nouveaux dispositifs : le réglage automatique des couvercles du rotors et une mesure de charge au niveau des grilles de nettoyage. Le premier, en modifiant automatiquement l’angle de toutes les ailettes de rotor en fonction de la charge de récolte, a un impact direct sur la durée pendant laquelle la récolte reste dans les rotors et sur la consommation d’énergie absorbée. L’automatisation permet d’améliorer l’efficacité énergétique du rotor sans affecter les réglages de battage et de séparation. Pour ce qui est du système de nettoyage, New Holland met en œuvre de nouveaux capteurs de pression mesurant la différence de pression au niveau de la grille supérieure, ce qui donne une indication très précise de la charge sur les grilles de nettoyage. Sur la base de ces données, le système optimise proactivement les performances des grilles de nettoyage et prévient les pertes de grains. Si des pertes se produisent, le système peut immédiatement en identifier la cause et effectuer très rapidement les rectifications nécessaires. Ceci se traduit par des ajustements plus rapides de l’ouverture de la grille et de la vitesse de ventilation, ce qui permet aux grilles de nettoyage de fonctionner de façon optimale. Le chauffeur est ainsi en mesure d’augmenter la productivité, sans intervenir manuellement sur les réglages.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier