Un guidage automatique sans GPS pour les automoteurs Grégoire

Raphaël Lecocq

Un guidage automatique sans GPS pour les automoteurs Grégoire
Grégoire

Le constructeur de porteurs et de machines à vendanger propose avec l’EasyPilot un système de guidage automatique par capteurs et tâteurs, avec une précision de 3 cm, excluant tout signal de positionnement.

Tâteurs de module de récolte

S’aligner automatiquement sur le rang de vigne, aussi bien en vendange que pour toutes les applications du châssis porteur telles que prétaillage, relevage, rognage, pulvérisation, entretien du sol ? C’est désormais possible pour les machines à vendanger et porteurs polyvalents Grégoire grâce à la technologie EasyPilot. Sa précision, de 3 cm, est comparable à celle d’un signal GPS RTK, à cette différence près que la technologie mise en œuvre par Grégoire s’affranchit de toute connexion satellitaire ou GSM et de sa cohorte d’abonnement et de pré-acquisitions de données. L’Easypilot exclut tout détourage et toute cartographie préalable. Les changements de parcelles sont une formalité et il est possible d’intervenir directement sur le système d’autoguidage.

Capteur télémétrique infrarouge 3D et émetteur d’ondes "éclairage"

Détection, analyse, correction

La détection du rang de vigne est assurée par un capteur télémétrique infrarouge 3D, qui mesure point par point la distance par rapport à la surface la plus proche et par un émetteur d’ondes aussi appelé « éclairage », qui a pour rôle de capter et modéliser l’allure générale de la vigne et de supprimer les risques d’erreurs liés aux sarments de vignes latéraux ou aux herbes hautes. La hauteur et l’épaisseur de palissage sont également captés par les éléments sont montés sur le haut de la cabine en position centrale et orientés vers le sol. A l’issue du traitement du signal, une ligne de conduite reflétant le rang de vigne à suivre est créée et la trajectoire optimale calculée. Le système détecte aussi la fin de rang. La correction automatique de la trajectoire interagit sur la direction, le contrôle de la vitesse d’avancement et des autres organes de la machine restant sous la maitrise du chauffeur. Le système de correction automatique EasyPilot est monté en « parallèle » du circuit hydraulique de la direction manuelle.

Un guidage automatique sans GPS pour les automoteurs Grégoire

Sécurité assurée

Une fois engagé sur le rang de vigne, le chauffeur met en route EasyPilot depuis l’écran dédié. Durant toute la longueur du rang, le chauffeur ne se préoccupe que de la gestion de la vitesse d’avancement et de la surveillance des outils. Arrivé en fin de rang de vigne, un signal visuel et sonore averti le chauffeur pour que ce dernier reprenne la main sur la direction afin d’effectuer la manœuvre de demi-tour. À tout moment, le chauffeur peut reprendre la main sur sa machine en actionnant simplement le volant. Le pilotage automatique se réactive 1,5 seconde après que le chauffeur ait lâché de nouveau le volant. Sur route, le système EasyPilot n’est évidemment pas actif.

Un guidage automatique sans GPS pour les automoteurs Grégoire

Avantages multiples

Outre l’absence de connexion GPS, Grégoire crédite son système de multiples avantages : précision du guidage y compris dans les parcelles accidentées, optimisation de la qualité de vendange, (optimisation de l’étanchéité, diminution des pertes, préservation des ceps), amélioration de la régularité des opérations hors vendanges (pulvérisation, rognage...), préservation de la mécanique (risques d’accrochages moindres), confort et productivité du travail, système opérationnel de jour comme de nuit, vitesse de travail pouvant atteindre 12 km/h. Le système EasyPilot est disponible en option sur les automoteurs actuels G7 et G8. Il peut également être monté sur la majorité des modèles antérieurs équipés d’un capteur de direction.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires