Une trémie arrière au catalogue d’Agrisem

Raphaël Lecocq

Une trémie arrière au catalogue d’Agrisem
Agrisem

La DSA à châssis indépendant est compatible avec une large gamme d’outils de la marque. Sa conception à double compartimentation et trois capacités offre une grande latitude d’usages en fertilisation et semis.

Une trémie arrière au catalogue d’Agrisem

Localiser deux engrais différents, deux semences distinctes ou encore un engrais et une semence à l’occasion d’une façon culturale : c’est ce qu’autorise la nouvelle trémie arrière DSA d’Agrisem. L‘équipement répond ainsi à deux orientations agronomiques consistant d’une part à localiser (voire à moduler) l’engrais de fond lors des préparations de sol ou à semer le couvert végétal lors des opérations de déchaumage. L’engrais ou les semences sont délivrés pneumatiquement par une turbine hydraulique, avec une plage de débit comprise entre 2 kg/ha et 400 kg/ha. La gestion Isobus autorise l’ajustement en temps réel de la dose de distribution en fonction de la vitesse d’avancement (radar ou GPS), la modulation de dose à partir de cartes ainsi que le test de débit automatique. 

Agrisem

Compatibilité universelle

La polyvalence de la DSA est permise par la double compartimentation de la trémie (deux compartiments égaux) et la présence de deux distributions en acier inoxydable à entrainement électrique. La DSA est montée sur un châssis indépendant modulable avec différents types d’attelages arrière (attelage 2 points cat 3/4, attelage pour anneau ou boule K80). Elle est ainsi compatible avec les matériels trainés des gammes Agromulch (cultivateurs à dents avec sortie dédiée pour engrais et semences), Disc-O-Mulch (déchaumeurs à disques), Maximulch (cultivateurs combinés lames/disques) et Vibromulch (cultivateurs à dents vibrantes). La DSA est proposée en 1600 l, 2200 l et 3200 l.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires