BV Plus, la nouvelle génération de presses à chambre variable de Kubota

La gamme BV Plus offre le choix entre un ameneur alternatif, le rotor PowerFeed, ou le système de coupe SuperCut à 14 ou 25 couteaux, pour des balles jusqu’à 2 m de diamètre. Le système TIM de management du tracteur par la presse est proposé en option.

Les presses à chambre variables BV Plus comptent quatre modèles. Les BV4160 Plus et 4180 Plus sont proposées avec un pick-up de 2 m ou 2,2 m précédant un ameneur rotatif. Les BV5160 Plus et BV5200 Plus sont dotées du rotor PowerFeed auquel peut être adjoint le système de coupe SuperCut à 14 ou 25 couteaux. Les deux séries intègrent le système de débourrage rapide DropFloor à fond mouvant à parallélogramme. Celui-ci n’abaisse pas seulement le bord arrière du DropFloor mais également la partie avant, là où les bourrages se forment en général.

Le système de formation de balle intelligent Intelligent Density 3D propose trois options présélectionnables pour la paille, le foin et l’ensilage, réglables depuis le boîtier de contrôle. Il est également possible de personnaliser la densité de la balle, avec trois zones distinctes, chacune avec un choix de diamètre et de pression.

Liage PowerBind

Les presses BV Kubota sont équipées d’un système de liage filet PowerBind, dépourvu de rouleaux d’alimentation. Le filet est continuellement tenu par le bras d’injection. Lorsque la balle est à 90 % terminée, le bras d’injection avance et se tient prêt à poser le filet. Lorsque la balle est à 100 % terminée, le filet est directement placé dessus de manière horizontale, ce qui permet de le maintenir tendu en permanence, offrant ainsi une injection de filet précise et fiable, sans être influencé par le vent ou les récoltes précédentes. Le système PowerBind est aussi caractérisé par une hauteur de chargement très basse. Pour remplacer le rouleau vide, il suffit de faire pivoter son axe vers l’extérieur et d’insérer un rouleau neuf.

Fonction TIM

En option, les presses BV Plus peuvent recevoir le système TIM (Tractor implement management ) qui permet à la presse de dicter au tracteur (lui-même certifié Isobus) certaines de ces actions, sans l’intervention du chauffeur. Alors que le cycle de confection d’une balle sans fonction TIM compte neuf étapes, dont une seule est automatisée (le liage), le pressage avec la fonction TIM compte 12 étapes dont 10 sont automatisées, la conduite et la validation pour le démarrage de la balle suivante restant à la charge du chauffeur.