Canicule et sécheresse : le maïs en souffrance

[Le point des marchés] VIDEO - Les températures caniculaires qui s’abattent sur l’Hexagone arrivent à un moment crucial pour les cultures de printemps, notamment pour les maïs qui sont majoritairement au stade critique de la floraison. Le point sur le marché du maïs avec Arthur Portier, consultant chez Agritel.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

“Automatiquement, on aura une altération du rendement”, en raison des températures extrêmes observées en France, note Arthur Portier, consultant chez Agritel. Dans le reste de l’Europe, le déficit hydrique est marqué, particulièrement en Hongrie, qui pourrait voir sa production de maïs chuter fortement. “Le bilan européen se rapprocherait des 60 millions de tonnes, ce qui engendrerait une véritable tension sur le marché du maïs”.

Du côté de la mer Noire, de grandes incertitudes demeurent concernant les flux d’exportation, avec des pourparlers qui continuent entre la Russie, l’Ukraine, la Turquie et les Nations Unies. “Il faut saluer le courage des agriculteurs ukrainiens qui ont emblavé du maïs sur des niveaux similaires à 2017-2019”, précise Arthur Portier.