Cérélia acquiert US Waffle et ouvre son capital à Continental Grain Company

Le Nordiste souhaite accélérer son développement aux Etats-Unis.

Cérélia, spécialiste des pâtes à tarte, pâtes à pizza, de la boulangerie, des crêpes et pancakes, des cookies et des pâtes exotiques avec des gammes conventionnelle, sans gluten ou encore bio, a annoncé, mardi 30 mars 2021, l’acquisition d’US Waffle, spécialisée dans la fabrication de crêpes et de gaufres (waffles et pancakes) de première qualité. Aucun chiffre d’a été communiqué sur le montant de la transaction.

Avec l’acquisition récente des activités étatsuniennes de l’Autrichien Wewalka (spécialiste de la pâte à pizza) et la construction en cours d’une usine de pointe dans l’Ohio, Cérélia agrandit son portefeuille d’activités aux Etats-Unis qui lui permet d’émerger parmi les leaders de l’industrie de la boulangerie en zone nord-américaine.

Pour Cérélia, l’acquisition d’US Waffle va lui apporter beaucoup d’expérience en matière d’innovation et de qualité ainsi que la possibilité de proposer de nouvelles offres produits et une accélération du développement de certains canaux de distribution. Elle lui ouvre aussi l’accès au marché si important aux Etats-Unis des produits pour le petit-déjeuner.

L’histoire de Cérélia commence en 1974 sous le nom d’EuroDough (société conjointe entre Danone et Campbell Tagart) à Liévin (Nord), la dénomination actuelle apparaissant en 2012. L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 500 M€ de chiffre d’affaires en 2020 (459 M€ en 2019, 430 M€ en 2018) avec 1 600 employés et 10 usines de production. Elle propose les marques Croustipate (lancée en 1992), Pop ! Bakery, Jan, Abra-ca-Debora, Créâpan et English Bay Bakery.

US Waffle a été créée en 2013 en Caroline du Sud et travaille particulièrement les axes de sécurité alimentaire et de bénéfices nutritionnels pour sa gamme produits (certifications bio et sans gluten). L’entreprise a ouvert en février une nouvelle usine de production de waffles et de pancakes surgelés, à la fois pour le marché US et le marché international. Elle réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 50 M$ par an.

Un nouvel investisseur

Par ailleurs, début mars, Continental Grain Company (CGC), un investisseur privé de taille mondiale et fort de 200 années d’expérience dans le secteur de l’alimentation et de l’agroalimentaire, a pris une « participation minoritaire stratégique » dans Cérélia. Là encore, aucun montant n’a été communiqué.

L’arrivée de cet investisseur, après deux ans de discussion, va permettre à Cérélia de travailler, notamment, à l’élaboration des produits de boulangerie de demain. CGC investit en général dans des entreprises pour construire des partenariats de long terme.