Euronext prévoit un contrat « cash settled » en blé meunier Ukraine en partenariat avec Agritel/Argus Media ! - Pleinchamp

Euronext prévoit un contrat « cash settled » en blé meunier Ukraine en partenariat avec Agritel/Argus Media !

Les contrats « futures » de types « cash settled » se développent.

Euronext a annoncé, le 28 janvier lors du Paris Grain Day, travailler sur le lancement d’un contrat « cash settled » (contrat à terme sans possibilité de livraison) en blé meunier ukrainien, par la voix du responsable Matières premières Nicholas Kennedy. Le fournisseur des indices de prix sera Argus Media, qui a récemment racheté la société française d’analyse et de conseil Agritel.

Aucune date de lancement n’a été révélée, ni les détails du futur contrat

« Depuis quelques années, le contrat de type "cash settled" gagne de terrain et est de plus en plus répandu », commente Nicholas Kennedy. Fiona Poynter, responsable du département Business développement d’Argus Media, a déclaré « qu’il existe une demande des opérateurs pour des indicateurs de prix de blé ukrainien à 11,5 % de protéines, et de blé russe à 12,5 % de protéines ». Rappelons qu’Euornext lance un contrat « cash settled » en blé dur et orge fourragère. Par ailleurs, le concurrent d’Euronext, le Chicago Mercantile Exchange, a lancé un contrat « cash settled » en blé tendre russe et maïs ukrainien, récemment.