Orges de printemps : 5 jours d’avance pour l’épiaison

Les conditions de culture des céréales à paille restent globalement stables depuis plusieurs semaines dans l’hexagone, selon les notations de FranceAgriMer. Les orges de printemps ont de l’avance et présentent de très bonnes conditions de culture.

En blé tendre, les conditions de culture sont stables par rapport à la semaine précédente, indique le dernier rapport Céré'Obs de FranceAgriMer, publié le 24 mai. Les blés tendres sont notés « bons à très bons » à 79% au niveau national. Le stade épiaison est atteint pour 51% d'entre eux, contre 75% l'an dernier. Les Hauts-de-France enregistrent les meilleures notations avec 19% de blé tendres notés comme « très bons ». 

Les conditions de culture des orges d'hiver sont stables elles aussi, « bonnes à très bonnes » à 75% globalement. Les moins bonnes notations se situent en région Centre-Val de Loire, où seulement 55% des orges d'hiver sont notés « bons à très bons ».

En blé dur, les conditions se rapprochent de celles de 2017 à la même période : 70% des blés dur évoluent dans de bonnes conditions, avec des disparités régionales. En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux de blés dur notés « mauvais » est de 20% et seuls 40% sont notés « bons à très bons ». 

Les orges de printemps évoluent pour l'instant dans de très bonnes conditions : 88% sont notés « bons à très bons ». 14% des orges de printemps sont au stade épiaison, soit 5 jours d'avance par rapport à la moyenne des cinq dernières années.