John Deere fait (presque) l’impasse sur les salons européens en 2021

Le constructeur invoque la crise sanitaire, qui s’accommode mal des déplacements internationaux, mais également une évolution de sa stratégie marketing. A ce stade, Agritechnica est épargné. Au-delà de 2021, John Deere « accueillerait favorablement un nouveau calendrier de la part des organisations de salons internationaux, afin de fluidifier le cycle des salons dans toute l’Europe ».

Avec l’annonce récente de l’annulation du Sommet de l’élevage, on savait que l’année 2020 serait définitivement marquée du sceau du Covid-19, s’agissant des grands rendez-vous professionnels. Mais l’épidémie de coronavirus poursuit son travail de sape et entache déjà l’année 2021, à commencer par le Sima, programmé du 21 au 25 février, qui verra John Deere déserter le fond du hall 5B, son antre traditionnel.

Motif invoqué : la sécurité. « Afin de garantir la sécurité de ses clients et de ses employés, John Deere annonce ne participer à aucun salon international de l’agriculture et des espaces verts en Europe et la CEI du 1er novembre 2020 au 31 octobre 2021, en raison des nombreux déplacements internationaux qui en découleraient », annonce le constructeur dans un communiqué.

On relèvera au passage que les dates ménagent un sursis à Agritechnica, programmé du 14 au 20 novembre 2021.

« L’une des plus grandes restructurations organisationnelles des 183 ans d’histoire »

Le constructeur ne se cache pas totalement derrière la crise du coronavirus et annonce dans le même temps un virage en terme de stratégie markéting, constatant « le besoin d’une nouvelle approche davantage orientée vers le client et plus rationnelle ». « Il s’agit de l’une des plus grandes restructurations organisationnelles des 183 ans d’histoire de l’entreprise », indique John Deere.

Le constructeur emploiera un nouveau marketing mix d’outils traditionnels et numériques pour informer les clients. Et en profite pour lancer un appel aux organisateurs des Agritechnica, Eima, Fima et autre Sima. « À moyen terme, notre entreprise accueillerait favorablement un nouveau calendrier de la part des organisations de salons internationaux, afin de fluidifier le cycle des salons dans toute l’Europe », déclare Andreas Jess, directeur marketing de John Deere, région 2.

Le constructeur soutiendra ses concessionnaires désireux de participer aux salons locaux d’agriculture et d’espaces verts.