Les bons agneaux sont recherchés.

Ovins - Les animations commerciales de rentrée et le réapprovisionnement des magasins donnent un peu de tonus aux échanges, même si ce dernier n’est pas à la hauteur des attentes des abatteurs. Les acheteurs sont à la recherche de bons agneaux correctement finis, avec des tarifs plus fermes. La qualité de la finition est un souci pour la filière, car sans qualité sur des produits onéreux sur les étals, les consommateurs vont se retourner vers d’autres produits. En brebis, si la demande à l’export vers l’Italie est en repli, celle pour la rentrée est plus ferme, ce qui entraîne une belle stabilité des prix.

Avis d’expert :

La demande sera plus ferme dans les bons agneaux finis, mais le tri sera de plus en plus sévère dans le second choix.

Cliquer ici pour retrouver tous vos cours sur le bétail vif