Mention « bien » pour les blés tendres en AB

Les fortes chaleurs de la mi-juin et les pluies estivales n'auront eu qu'un impact limité sur la qualité technologique des blés tendres cultivés en agriculture biologique, qui rivalise avec celle des blés conventionnels, selon Arvalis et FranceAgriMer.

Selon une enquête réalisée par Arvalis et FranceAgriMer, à l’entrée de 62 silos représentatifs de la collecte de blé tendre bio, 39 % de la collecte dépassent les 76 kg/hl de poids spécifique (PS) et 49 % se situent entre 74 et 76 kg/hl. Comparativement au blé tendre conventionnel, le bio supporte largement la comparaison puisque toujours selon Arvalis et FranceAgriMer, seulement 31% du blé tendre conventionnel affiche cette année un PS supérieur à 76 kg/hl.

Quant aux indices de chute de Hagberg, ils sont le plus souvent compatibles avec un usage en alimentation humaine puisque 70 % des blés tendres bios présentent des valeurs supérieures à 220 s. Le taux s’établit à 67% pour le blé tendre conventionnel.

Répartition de la collecte moyenne de blé tendre bio au cours des cinq dernières campagnes (2016/17 à 2020/21) (Source FranceAgriMer)
Répartition de la collecte moyenne de blé tendre bio au cours des cinq dernières campagnes (2016/17 à 2020/21) (Source FranceAgriMer)

Moins bons en protéines

Sans surprise, les blés bio enregistrent de moindres performances en protéines : 93 % de la collecte est au-dessus de 10,5 % de protéines et 64 % au-dessus de 11 %, quand le blé tendre est crédité d’une moyenne nationale de 11,9%, 80% de la collecte dépassant les 11,5%.

Sur le plan de la qualité technologique, près de 50 % de la collecte bio affiche une force boulangère (W) supérieure à 170. En conventionnel, elle atteint 182 en moyenne.

Les résultats obtenus au test de panification de type pain de tradition français (NF V03-800) sont bons, avec une note totale de 255 sur 300 en moyenne. Les pâtes manquent régulièrement d'allongement au façonnage et la mie est légèrement jaune. Un point de vigilance est à noter concernant l'hydratation de la pâte au pétrissage qui est en recul de 2,7 points par rapport à la récolte de l'an passé.

Selon FranceAgriMer, la collecte nationale de blé tendre bio s'élève cette année à 360 000 t, dont 70 000 t en 2ème année de conversion, soit une hausse de 57 % par rapport à la campagne précédente. Celle de blé tendre conventionnel est estimée à 33,3 millions de tonnes, en augmentation de 6,8% par rapport à la moyenne quinquennale.