Pomme du Limousin : des surfaces en baisse

La filière Pomme du Limousin a perdu 10 % de ses surfaces en cinq ans, et un quart de ses exploitations en dix ans.

La baisse du potentiel de production inquiète le syndicat de défense de l’AOP Pomme du Limousin. Malgré des exploitations de plus en plus spécialisées et une augmentation de leur surface moyenne de verger de 9,2 ha à 12 ha en dix ans, la filière arboricole limousine a perdu un quart de ses exploitations et 10 % des surfaces ces cinq dernières années, mentionnait le syndicat lors de son assemblée générale. La filière est face au double enjeu du renouvellement des générations d’arboriculteurs et de celui du verger, relate L’Union paysanne. Le syndicat étudie également une révision du cahier des charges AOP Pomme du Limousin, notamment concernant le taux d’acidité qui a perdu plus d’un point en 20 ans, un phénomène très probablement lié au réchauffement climatique et constaté par d’autres filières comme la Clémentine de Corse.

A lire aussi : Les zones de non-traitement riverains (ZNT), entre discorde et dialogue