ZNT : les chartes départementales largement déployées

La grande majorité des départements disposent désormais d'une charte ZNT encadrant les traitements phytosanitaires à proximité des habitations, ont fait savoir mardi les Chambres d'agriculture.

L'élaboration des chartes départementales permettant, entre autres, de réduire la distance non traitée autour des habitations, avait été chamboulée par le confinement. Elles sont désormais largement déployées sur le territoire.

Une carte, élaborée par les Chambres d'agriculture,  indique que cinquante-six départements sur les 96 métropolitains disposent d'une charte d'engagement validée au niveau préfectoral. Dans vingt départements, la charte est finalisée et en attente de la signature du préfet. Dans trois départements, la consultation publique est en cours.

"Seuls sept départements n’ont pas encore de charte", a indiqué le président des Chambres d'agriculture, Sébastien Windsor, lors d'une conférence de presse mardi 8 septembre.

Soucre : APCA

Ces chartes permettent de réduire la largeur des zones non traitées (ZNT) à proximité des habitations à 3 mètres pour les cultures basses et 5 mètres pour les cultures hautes, moyennant l'utilisation de matériel anti-dérive agréé par le ministère.

Des organisations de défense de l'environnement - qui estiment que les ZNT ne sont déjà pas assez protectrices - ont dénoncé le principe de ces chartes, pour lesquelles des consultations publiques ont en partie été menées pendant le confinement. "Elle n'ont pas été faites en catimini", a soutenu M. Windsor, tout en remarquant que leur élaboration n'avait pas suscité de "levée de bouclier".