Comment des agriculteurs ont trouvé la solution de rentabiliser leurs hangars inoccupés

Sophie

Un bâtiment agricole proposé à la location sur Stockly.fr

1 agriculteur sur 4 concerné. Amortissements, taxes foncières, vétusté : des hangars et des bâtiments inutilisés coûtent chers à leurs propriétaires et ne rapportent rien

Yves, un des 200 agriculteurs enregistrés sur Stockly.fr:

4000 € de revenus en plus par an pour 5h de travail supplémentaire par mois!

Comment des agriculteurs ont trouvé la solution de rentabiliser leurs hangars inoccupés

Prenons l'exemple d’Yves, un éleveur en Vendée qui a décidé de lancer une activité de gardiennage et d’hivernage via la location d’une partie de son hangar agricole de 1100 m². Cet espace sera proposé à des particuliers possédant des caravanes, des camping-cars, voir même des bateaux.

A côté de ses bottes de paille, de ses réserves de bois et de son matériel, il a aménagé 20 places de parking pour l’hivernage de camping-cars et d’autres véhicules de loisirs. Cela représente une surface de 500 mètres carrés.

Yves propose ces emplacements 400€ par an toutes taxes comprises pour une caravane et 500€ pour un camping-car du fait que la surface utilisée est plus importante. Yves envisage également de louer son champ attenant à son bâtiment pour le stockage de mobil-homes.

Pour dénicher les propriétaires de caravanes, l’agriculteur a évidemment eu le réflexe de le faire par lui-même en postant une annonce sur Leboncoin. « Trop de gens pas assez sérieux et 5 appels pour me vendre un produit dont je n’ai pas l’utilité ! » s’exaspère t’il.

Comment des agriculteurs ont trouvé la solution de rentabiliser leurs hangars inoccupés

Structurer une activité secondaire et éviter les impayés

Lors du salon  Tech Elevage à la Roche-sur-Yon le 21 novembre dernier, Yves rencontre Joris Baco, fondateur du site internet stockly.fr. Stockly est une plateforme de mise en relation entre agriculteur possédant des bâtiments inexploités et des particuliers à la recherche d’espaces de stockage sécurisés et assurés.

« Ce qui m’a plu tout de suite c’est le fait que le paiement soit assuré et qu’ils filtrent les locataires ! » nous assure Yves.

Sur le site internet, les détenteurs de poids lourds, motos, mobil-homes côtoient les propriétaires de caravanes, camping-cars et bateaux. Ils se sont tous inscrits sur la plateforme Stockly pour trouver le lieu idéal pour leur véhicule.

« Cette activité existe depuis longtemps » nous assure Joris Baco, le fondateur et dirigeant de la société, « mais bien souvent « au black », sans assurance et avec des problématiques d’impayés pour l’agriculteur. Stockly lève ces obstacles pour les agriculteurs et propose la première plateforme spécialisée dans le stockage de véhicule chez des agriculteurs ».

Comment des agriculteurs ont trouvé la solution de rentabiliser leurs hangars inoccupés

25% des agriculteurs concernés ne se lancent pas par manque d'accompagnement

Stockly perçoit le loyer grâce à son système de paiement en ligne et reverse la totalité à l’agriculteur 1 mois après le 1er jour de la location. « En plein hiver, c’est une avance de trésorerie non négligeable pour moi » nous assure Yves.

Ces revenus permettent à l’éleveur d’amortir son hangar et de régler une partie de ses échéances de prêt en cours. Pour mettre à disposition une partie de son hangar, Yves doit posséder une responsabilité civile dépositaire à minima.

Le prix public affiché sur le site inclut le montant du loyer, les frais de gestion de Stockly, la conclusion et la signature du contrat de location. Le loyer comprend aussi une assurance complémentaire à l’assurance minimum et obligatoire du propriétaire, négociée par Stockly. Les contrats de location sont d’une durée de 6 mois ou d’1 an renouvelable avec un paiement à la réservation.

Selon son profil, il sera redevable de la taxe foncière (patrimoine privé ou retraité). Dans le cas où son bâtiment est déjà amorti, les revenus liés à cette activité seront pris en compte dans le résultat de son exploitation et accroîtront directement son revenu.

A ce jour, 200 agriculteurs ont déjà enregistré leurs bâtiments sur  stockly.fr et 100 000 mètres carrés sont proposés à la location.

Comment des agriculteurs ont trouvé la solution de rentabiliser leurs hangars inoccupés

Les bâtiments agricoles inexploités deviennent une source de revenus complémentaires

Afin de donner toujours plus de visibilité aux espaces de stockage des agriculteurs-stockeurs enregistrés sur la plateforme, Joris Baco et son équipe démarche en permanence les propriétaires de véhicules de loisirs. « Nous communiquons à travers des réseaux d’associations, des groupes départementaux et régionaux mais aussi à travers de la presse spécialisée. Le bouche à oreille est notre première source de visibilité ».

Le service est très bien perçu, car rassurant et encadré pour un camping-cariste qui confie son véhicule de plusieurs milliers d’euros dans un cadre légal et sécurisé.

Parallèlement, Joris Baco entreprend des démarches similaires auprès d’agriculteurs pour mettre en location leurs bâtiments. Surtout ceux dont l’exploitation est située à proximité des aires de vacances, des grandes villes ou encore des axes autoroutiers.

Dans les régions densément peuplées (Ile de France, Aquitaine, Rhône-Alpes par exemple), d’anciennes fermes tombées en désuétude par l’extension des villes se transforment en studios ou en lieux de stockage. L’annonce passée est totalement gratuite et sans engagement chez Stockly.

Lire un autre article sur le sujet

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier