anonymous

FDSEA Orne : les enfants sourient aux visites de fermes

J. Pertriaux

FDSEA Orne : les enfants sourient aux visites de fermes
- © JP

Jeudi 2 mai, Guillaume Chantepie, éleveur à Saint-Hilaire-le-Chatel, a accueilli la première classe de l'opération Fermes ouvertes. Les élèves de maternelle de l'école de Chartrage, à Mortagne-au-Perche, ont passé la matinée à découvrir l'exploitation.

Les fermes ouvertes
9 mai, après-midi, école Victor Hugo, L'AIGLE, CM1, chez JOUANDET Dominique, BEAULIEU
10 mai, matin, école maternelle Roland, FLERS, TPS/PS/MS, chez DENIS Olivier, SAIRES-LA-VERRERIE
10 mai, après-midi, Les Monts d'Amain, COURTOMER, CE2/CM1, chez DRIANNE Valérie, ST-AGNAN-SUR-SARTHE
10 mai, après-midi, école Victor Hugo, L'AIGLE, CM1, chez GEGU Marc, LA CHAPELLE-VIEL
10 mai, après-midi, école Victor Hugo, L'AIGLE, CE2, chez GEGU Marc, LA CHAPELLE-VIEL
13 mai, matin, école primaire de Rémalard, REMALARD-EN-PERCHE, PS/MS, chez KONING Benoît, BOISSY-MAUGIS
13 mai, matin, école primaire de Rémalard, REMALARD-EN-PERCHE, PS/MS, chez KONING Benoît, BOISSY-MAUGIS
14 mai, matin, école primaire Molière, ALENCON, GS, chez ABRAHAMSE Camille, AUNAY-LES-BOIS
14 mai, matin, école Victor Hugo, L'AIGLE, CM1, chez TOUTAIN Valéry, ECORCEI
14 mai, matin, école des Mots Tordus, LA FERRIERE-AUX-ETANGS, MS/GS, chez BONHOMME Nicolas, ST-ANDRE-DE-MESSEI
14 mai, matin, maternelle Chartrage, MORTAGNE-AU-PERCHE, TPS/PS, chez SIMOEN David, COURGEON
14 mai, après-midi, école Edgar Degas, GACE, CP, chez TAUPIN Dominique, MENIL-HUBERT-EN-EXMES
16 mai, matin, école Maternelle Roland, FLERS, TPS/PS/MS, chez HATTEVILLE Eric, MONCY
16 mai, matin, école des Mots Tordus, LA FERRIERE-AUX-ETANGS, PS/MS, chez BONHOMME Nicolas, ST-ANDRE-DE-MESSEI
16 mai, matin, école Louis Forton, SEES, TPS, chez CAPS Bertrand, LA FERRIERE-BECHET
16 mai, matin, école Louis Forton, SEES, PS/MS, chez CAPS Bertrand, LA FERRIERE-BECHET
16 mai, matin, école primaire de Saint-Front, DOMFRONT, TPS/PS/M, chez MONTECOT Pascal/Jacky, ROUELLE
17 mai, matin, école primaire Molière, ALENCON, PS, chez ABRAHAMSE Camille, AUNAY-LES-BOIS
17 mai, école Les Hirondelles, STE-SCOLASSE-SUR-SARTHE, MS/GS, BANSARD Fanny, STE-SCOLASSE-SUR-SARTHE
20 mai, matin, école de St-Germain-du-Corbéïs, ST-GERMAIN-DU-CORBEIS, PS/MS/GS, chez FROGER Jean-Marc, CUISSAI
21 mai, matin, Les Monts d'Amain, COURTOMER, TPS/PS, chez GOUELLO Emmanuel/Alexandra, TELLIERES-LE-PLESSIS
21 mai, matin, école du Pays d'Essay, ESSAY, CE2-CM1-CM2, chez ABRAHAMSE Camille, AUNAY-LES-BOIS
21 mai, matin, école primaire de Rémalard, REMALARD-EN-PERCHE, GS/CP, chez COUTANT Stéphane, PREAUX-DU-PERCHE
21 mai, après-midi, école Edgar Degas, GACE, CP, chez TAUPIN Dominique, MENIL-HUBERT-EN-EXMES
23 mai, matin, école du Pays d'Essay, ESSAY, CE1-CE2, chez ABRAHAMSE Camille, AUNAY-LES-BOIS
23 mai, après-midi, Les Monts d'Amain, COURTOMER, CE1, chez FOSSEY Sébastien, ST-GERMAIN-LE-VIEUX
24 mai, matin, école Jules Verne, ALENCON, GS, chez LEROYER Laurent, ST-NICOLAS-DES-BOIS
24 mai, école La Clef des Champs, FRENES, CP-CE1, chez FOUCHER Cédric, BEAUCHENE
27 mai, matin, école maternelle Roland, FLERS, GS, chez CHANCEREL Pascal, FRENES
28 mai, matin, école primaire de Saint-Front, DOMFRONT, MS/GS, chez GENISSEL Adrien/Thierry, ST-BOMER-LES-FORGES
28 mai, école La Clef des Champs, FRENES, MS/GS, chez JULIENNE Arnaud, BEAUCHENE
28 mai, après-midi, Les Monts d'Amain, COURTOMER, CE2, chez PARIS Guerric, COURTOMER
3 juin, matin, école Les Hirondelles    , STE-SCOLASSE-SUR-SARTHE, CP-CE1, chez MOUSSET Hubert    , LA MESNIERE
4 juin, matin, école Emile Dupont, ALENCON, TPS/PS, chez ABRAHAMSE Camille, AUNAY-LES-BOIS
4 juin, matin, école Primaire d'Hesloup, HESLOUP, PS/MS, chez LOUVEL Laurent, HESLOUP
4 juin, matin, Les Monts d'Amain, COURTOMER, MS/GS, chez FOKKER Jan, GAPREE
7 juin, matin, école primaire d'Ecouché, ECOUCHE-LES-VALLEES, PS, chez PELLOIN Ghislain, SERANS
7 juin, matin, école Jean de la Fontaine, FLERS, CP, chez GONTIER Vincent, LA LANDE-PATRY
7 juin, matin, école Jean de la Fontaine, FLERS, CP, chez GONTIER Vincent, LA LANDE-PATRY
7 juin, matin, école Jean de la Fontaine, FLERS, CP, chez GONTIER Vincent, LA LANDE-PATRY
14 juin, matin, école primaire Les Adonides, LA LANDE-PATRY, PS/MS, chez MAUPAS Etienne, LA BAZOQUE
14 juin, matin, école Primaire Les Adonides, LA LANDE-PATRY, GS, chez MAUPAS Etienne, LA BAZOQUE

l « Je commence par expliquer comment fonctionne ma ferme en polyculture élevage. Je parle ensuite des cultures, de l'élevage et de comment je nourris les animaux », annonce Guillaume Chantepie, exploitant agricole à Saint-Hilaire-le-Chatel. Il a devant lui les élèves de grande section de maternelle de l'école de Chartrage, à Mortagne-au-Perche. Jeudi 2 mai, il a accueilli la première classe de l'opération Fermes ouvertes, initiée par la FDSEA.
Travail en amont
Il guide les enfants à travers sa ferme, les emmène dans un champ de colza en fleurs, puis voir des bovins à l'herbe et ceux dans les bâtiments. « Le plus gros des animaux pèse 820 kg, dit Guillaume Chantepie en désignant un Charolais du doigt. Faudrait pas qu'il vous marche sur le pied », s'amuse-t-il. Dans le rang des enfants, les « wahouu » fusent. Fanny Fosse, professeure des écoles, participe aux Fermes ouvertes depuis plusieurs éditions. « Chaque année, on change de ferme. L'année dernière nous avions visité une porcherie. Les élèves ne connaissent pas l'intérieur des fermes. Ils sont toujours très enthousiastes. Même moi, en tant qu'adulte, j'apprends des choses », apprécie-t-elle. La sortie s'accompagne d'un travail en classe, en amont, « sur les céréales et les animaux pour qu'ils comprennent mieux le jour de la visite. Le lien entre le hamburger et les bovins n'est pas toujours évident pour les enfants ». Un lien que Guillaume Chantepie rappelle, avec le sourire, aux enfants : « les animaux partent entre 18 et 21 mois. Ils vont servir à faire des steaks ».
Une masse d'information
De retour en classe, Fanny Fosse revient sur « les termes un peu compliqués » que les enfants n'auraient pas saisis. Laurence Brillaud, inspectrice à l'Éducation nationale d'Argentan, a en charge le dossier enseignement des sciences au niveau départemental. Elle a suivi la visite : « je voudrais renforcer l'aspect pédagogique, que les enfants aient conscience d'apprendre et que les enseignants aient des outils comme un questionnaire support au cours de la sortie », explique-t-elle. Laurence Brillaud constate la « masse d'informations » transmise aux enfants et souhaite la rendre « encore plus profitable. Par exemple, les élèves pourraient repartir avec une fleur de colza qu'ils feraient sécher puis colleraient dans un cahier. L'Orne est un département rural, cela doit être une force et non un handicap. À nous, Éducation nationale, de donner des conseils. Nous sommes à la disposition pour travailler avec les agriculteurs. »
Jusqu'au 14 juin, près de 2 000 enfants de 70 classes vont visiter les fermes d'agriculteurs ornais. « Nous ne sommes pas bridés par le nombre de classes, dit Guillaume Chantepie, aussi responsable enseignement et formation à la FDSEA, mais par le nombre d'éleveurs qui acceptent d'ouvrir leur ferme. Cette année, 57 exploitants accueillent les écoles. Il en faudrait entre 80 et 100. Nous recrutons. »

Source l'Agriculteur Normand

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier