FNSEA/JA annoncent l’arrêt progressif des blocages

Anne Sophie LESAGE

FNSEA/JA annoncent l’arrêt progressif des blocages

Suite à deux rendez-vous au ministère de l’Agriculture, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs annoncent la levée progressive des blocages des raffineries et dépôts pétroliers. Les syndicats soulignent des avancées, des déceptions et des chantiers ouverts.

C’est pour ne pas « mourir en silence » que depuis lundi, près de « 3 000 agriculteurs » étaient jusqu’à ce mercredi matin, mobilisés sur 18 sites de raffineries et dépôts pétroliers. Après 2 rendez-vous avec Stéphane Travert, plusieurs heures d’échange s’étant terminées au milieu de la nuit, FNSEA et JA on acté la « l’arrêt progressif des blocages » Les syndicat en accord avec Stéphane Travert ont rédigé un document actant les « avancées, les déceptions et les chantiers ouverts » correspondant à l’ « état actuel des discussions » a précisé Christiane Lambert.

Parmi les avancées, la remise en place du Corena (comité de rénovation des normes). Pour l’heure, une lettre de mission attend la signature du premier ministre Edouard Philippe avant une réunion de travail programmée pour début juillet. La FNSEA/JA ont également obtenu une clarification du Plan d’investissement annoncé par Emmanuel Macron. Concernant les importations « distorsives », le ministre de l’agriculture a pris l’engagement de partager le message des agriculteurs au plus haut du gouvernement de ne pas importer en France des produits qui ne correspondent pas aux normes nationales. Sur le sujet des accords de libre-échange, Stéphane Travert s’est également engagé à « avancer plus vite » sur l’étiquetage de l’origine des produits.

Concernant « la goute d’huile qui a fait déborder le vase », la raffinerie de la Mède, Sébastien Lecornu, également présent au rendez-vous, s’est engagé à « être pushing » pour orienter progressivement les plafond d’importation d’huile de palme à la baisse. La FNSEA demande également au secrétaire d'État auprès Nicolas Hulot, d’acter avec Total,  d’augmenter le volume de colza français pour les biocarburants, mais au prix EGA. C’est à dire avec une construction du prix en marche avant.

En revanche, parmi les « déceptions » la FNSEA n’a pas obtenu d’allègement de charges pour les exploitations employant des travailleurs détachés mais une étude sera menée début juillet pour évaluer l’impact pour les différents employeurs de main d’œuvre.

C’est face à ces engagements que la FNSEA/JA ont appelé les agriculteurs à la levée progressive des blocages de manière organisée. Cependant, pour Jérôme Despey, « tout est loin d’être satisfaisant » et le syndicat se dit « prêt à y retourner en cas de distorsions » indiquant « être vigilant » et « attendre des actes ». Il précise « notre mobilisation continue sous différentes formes. »

Pour l’instant encore en version « projet » dans les bureaux du ministère de l’agriculture, FNSEA/JA espèrent recevoir une version définitive du document actant les engagements, dans le courant de la matinée. 

Sur le même sujet

Commentaires 10

DIGUE3942

combien de temps encore, nous marionnettes sommes encore aux mains de ces artistes qui nous sucent jusqu'à la moelle??????

@livo

Mais où étaient ils tout ces beaux tracteurs quand l accord a été signé avec le Maroc pour l importation massive de legumes? Ou étaient ils pour l interdiction du dimetoate et l importation massive de cerises turques ? Comment expliquer qu avril qui place des membres de la fnsea à sa tête importe de l huile de palme ou des poulets Brésiliens grâce au filiale de sa holding

jm

et ben moi, pendant que la fede bloquait les raffineries pour defendre les interets d'Avril et continuer à saigner les paysans, je nourrissais mes betes avec mes cereales et preparait ma vente directe. et j'avais l'impression d'etre plus utile là a nourrir les gens qu'a bruler du gasoil pour defendre la filiere agro carburant.

Du 35

On est pas credible sur ce coup là
Le problème de notre non rentabilité viens de nos "partenaires" et des centrales d'achat qui nous piquent notre valeur ajoutée
Le reste, c'est de la dispersion et ça vu le nombre qu'on est on peut pas se le permettre

livo32

Bien sur, vous tous, qui critiquez la FNSEA, qu'avez vous fait pendant ses blocages? Certainement vous étiez derrière votre ordinateur pour mieux éreinter ceux qui essaient de faire bouger les choses, c'est tellement plus facile.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires