anonymous

Le gouvernement "freine" la méthanisation agricole, accusent FNSEA et JA

Le gouvernement "freine" la méthanisation agricole, accusent FNSEA et JA

La FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA) ont déploré mardi la nouvelle feuille de route énergétique du gouvernement, un "coup de frein" aux ambitions de développement du biogaz issu de la méthanisation, par rapport aux objectifs initiaux.

Le projet de programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) présenté vendredi par le gouvernement réduit en effet les ambitions sur le biogaz, qui devrait représenter 7% de la consommation de gaz en 2030 au lieu de 10% prévu dans la loi sur la transition énergétique. La FNSEA et les JA ont dénoncé des objectifs "incohérents", susceptibles de "condamner la filière méthanisation, pourtant créatrice de valeur pour les agriculteurs". Or, ajoutent les deux syndicats, le nouvel objectif est conditionné à des baisses de coût "de 25 à 30%" d'ici 2030, une trajectoire jugée "strictement impossible à tenir" et qui ne laisse "aucune chance aux projets agricoles et territoriaux de se développer durablement".

Inquiétudes pour le développement de la filière

JA et FNSEA déplorent que soit ainsi empêché le développement d'une méthanisation agricole et territoriale, "seule énergie qui parvient à répondre aux problématiques d'aménagements du territoire, environnementales, agricoles, agroécologiques et énergétiques". Le gestionnaire du réseau de transport GRTgaz a pour sa part exprimé ses "inquiétudes pour le développement de la filière biométhane en France". De leur côté quatre organisations l'Association française du gaz (AFG), l'Association française du gaz naturel pour véhicules (AFGNV), Coénove (énergies nouvelles) et France gaz renouvelables estimaient que les mesures annoncées risquaient "de condamner l'avenir de cette filière sans tenir compte de ses avantages".

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 4

aze

tu a raison AGILE quand le peuple aura la dalle ont pourra vendre nos produits agricole au prix qui bon nous semble

AGILE

mais non biloute faut remplir de mais ensiles les methaniseurs comme en Allemagne et on sera champion en énergie verte.de plus la rareté des céréales fera monter les cours ...génial ....laisse tomber les préoccupations de l elevage ça n'attire que des problèmes ....vegans abattoirs obligatoires dont la societe ne veut plus, en plus les vaches ça rotent le methane ...laisse tomber et mange un bon steack de soja importe brésilien labellise ogm ....et vive le bisness...faut vivre avec son époque,allez plein gaz....

digue3942

méthanisation ,actuellement c'est le politiquement correcte ;ceux qui se lancent à corps perdu et vouloir s'enrichir à tout prix d'ici 20-30 ans vont se mordre les fesses à cause du CO2 qui n'est plus à l'endroit où il faudrait qu'il soit ....à suivre.

Biloute

Enfin une bonne nouvelle .Chez nous les methaniseuts poussent comme des champignons rendant chaque projet concurrent de l autre au niveau appro de coproduits. En plus apres la secherresse de 2018 le mais ensilage et les pulpes dirigés vers les methaniseurs alors que certains ne sauront pas quoi donner a leurs bétails demain une honte.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires