anonymous

Les ventes de produits phytos en baisse pour l'année 2019

A.M.

Les ventes de produits phytos en baisse pour l'année 2019

Le gouvernement a dévoilé le 30 juin des chiffres provisoires de vente des produits phytosanitaires en France pour l’année 2019, qui apparaissent en forte baisse par rapport à l’année précédente.

« Les quantités totales de substances actives vendues en usages agricoles, hors produits de biocontrôle, diminuent de 44% entre 2018 et 2019 (-28 078 tonnes), après avoir augmenté de 18% entre 2017 et 2018 (+11 870 tonnes) », indiquent les ministères de l’Agriculture et de l’Ecologie dans un communiqué publié le 30 juin. Ces données « provisoires » seront « consolidées d’ici la fin de l’année », précise le gouvernement.

Afin d’assurer davantage de transparence concernant l’évolution de l’utilisation des produits phytosanitaires, le gouvernement s’était engagé début 2020 à publier au premier semestre de chaque année les indicateurs de suivi de son plan de réduction des pesticides.

« Les quantités totales de produits les plus préoccupants vendus (cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques - CMR) diminuent de plus de 50% en 2019 par rapport à 2018 », indique également le communiqué. Selon la même source, les quantités de glyphosate diminueraient de 35% (-3358 tonnes) entre 2018 et 2019 après avoir augmenté de +11% (+ 999 tonnes) entre 2017 et 2018.

Hausse des ventes en 2018

« Ces évolutions à la baisse compensent totalement  l’augmentation des ventes en 2018, intervenue juste avant la hausse de la redevance pour pollution diffuse intervenue au 1er janvier 2019 », note le gouvernement.

Le communiqué dévoile également que la part relative des produits de biocontrôle continue à augmenter, « ce qui illustre une substitution progressive et continue des substances les plus dangereuses par ces produits ».

Les ministres de l’Agriculture et de l’Ecologie se félicitent de ces données, qui « permettent de constater les premiers effets des mesures engagées par le Gouvernement depuis 2018 afin de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires, en commençant par les produits les plus dangereux pour la santé ou l’environnement ».

Ces données sont issues des déclarations des distributeurs de produits phytopharmaceutiques, réalisées au titre de la redevance pour pollutions diffuses. Le gouvernement indique qu’elles seront consolidées d’ici la fin de l’année, notamment pour affiner la répartition entre les différents usages (herbicide, fongicide, insecticide), les types de produits (CMR, biocontrôle), et complétés par d’autres indicateurs.

Sur le même sujet

Commentaires 14

l'utopiste

Tison , pouvez vous me préciser ce que vous souhaitez exprimer derrière vos termes :" écolo bobo ? Puis je en sourire , ou froncer mes sourcils ?.

tison

L'utopiste,
Encore un bobo écolo qui se permet de juger des exploitants... si il y a eu moins de pesticides de vendus c'est que la pression maladie était très faible donc qu'il y ait moins de traitement me parâit cohérent. ce sera la même chose pour cette année, les vignobles du nord ont peu traité donc on verra encore une diminution de l'utilisation. ce n'est pas les taxes de pollutions diffuses qui font réduire les phytos mais c'est belle et bien la pression fongique et parasitaire d'une année qui font que l'on utilise plus ou moins de phyto... Mais ça il y a pas grand monde qui le dit

l'utopiste

Salut Bruno02 , Qu'est ce qui vous fait douter de ma constance ? .Je ne suis pas connu pour être du genre à évoluer au gré de ma girouette .Relisez bien mes propos
Je suis bien toujours agri- culteur ( celui qui cultive sa terre ) bio à la retraite ( officiellement ) et ai toujours vécu seulement de mon activité terrienne bio . Je vis encore sur la ferme où je suis né et espère y mourir , près de mon fils et de son associé qui continuent en bio ,et auxquels je donne un coup de pouce ponctuel à l'occasion . Je vous invite à venir me visiter et vous pourrez enquêter et observer sur le champ quant à la véracité ou non de mes propos. Bien qu'étant à la retraite,je prétends être toujours paysan cul-terreux , agri-culteur et bio .
Mais vous ,qui êtes vous vraiment ?
Préparez votre bulletin vert pour les futures élections ....
, si vous êtes respectueux de votre parole et de vos déclarations écrites .
J'oubliais le glyphosate !..Je n'ai jamais écrit que celui ci n'était pas rentable économiquement ( à court terme ) car n'en ayant jamais utilisé, j'ignore son coût , mais je suis certain que ce n'est pas le glyphosate qui sauvera le monde , malgré qu'il soit le pesticide le plus utilisé encore .

Bruno 02

@ l'utopiste : il faudrait que vous puissiez avoir un peu de constance : Le 30 juin, sur un autre post, vous vous présentiez comme "praticien à la retraite ", en bio depuis 52 ans tout en expliquant que le glyphosate obérait économiquement nos exploitations. Quiconque regardant ses factures d'appros comprendra à quel point le glypho n'a rien du monstre financier que vous érigiez alors en totem... Donc je maintiens ma ligne : vous n'êtes pas agriculteur.Vous l'avez probablement été, mais vous voulez mettre l'agriculture d'aujourd'hui dans celles d'hier, et ce n'est plus faisable.

l'utopiste

Encore moi!
Bruno 02 préparez votre bulletin vert car là, je vous mets au défi de démontrer que je ne suis pas agri-culteur .J'attends toujours que vous m'en démontriez autant en ce qui vous concerne.
Quant à mon ami Baba,je te trouve bien vieilli car toujours sans propositions tres innovantes .Il faut regarder le ciel encore davantage ! ?
Un peu d'humour dans notre monde de sinistrose ,me parait indispensable !

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires