anonymous

Peste porcine : de nouvelles mesures de prévention à la frontière franco-belge

A.M.

Peste porcine : de nouvelles mesures de prévention à la frontière franco-belge

Avec l'ouverture de la chasse, le ministre de l'Agriculture invite tous les acteurs concernés à maintenir les actions qui contribuent à ce que la France reste indemne de la peste porcine africaine.

« Une nouvelle portion de clôture d’une vingtaine de kilomètres sera construite d’ici début octobre dans le département des Ardennes, pour faire la jonction avec la dernière portion de clôture belge », a indiqué le ministère de l’Agriculture le 30 août. Dans un communiqué de presse, le ministre « félicite l’ensemble des acteurs du dépeuplement des sangliers (chasseurs, lieutenants de louveterie, ONCFS, ONF) dans les zones clôturées, dites zones blanches », dans la prévention de la peste porcine africaine (PPA) dont la France reste pour le moment indemne. Il invite tous les acteurs à « maintenir leur mobilisation » avec la réouverture de la période de chasse.

Didier Guillaume indique par ailleurs que l’Etat va compenser « la diminution de la valeur cynégétique des baux de chasse » dans les bois et forêts situés à l’intérieur des zones blanches. Ainsi les propriétaires de parcelles boisées situées en zone blanche recevront une indemnisation pour couvrir « la baisse de la valeur de leurs baux de chasse, dans la limite de 40 % du montant du loyer initial de la saison 2018- 2019 (ce dernier étant plafonné à 50€/ha). Cette indemnisation pourra être accordée sur 3 saisons de chasse au maximum, à partir de la saison de chasse 2019-2020 », fait savoir le ministère.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires