anonymous

A vos côtés pour enrichir vos connaissances. Clés d’une gestion sanitaire améliorée

Marien BATAILLE – Dr Boris BOUBET – GDS Creuse – www.gdscreuse.fr

A vos côtés pour enrichir vos connaissances. Clés d’une gestion sanitaire améliorée

Les formations sanitaires pour 2019/2020 => La formation dans le domaine de la santé animale avec une approche troupeau est une composante essentielle de notre concept « Le sanitaire… j’adhère ! ».

A vos côtés pour enrichir vos connaissances. Clés d’une gestion sanitaire améliorée

Comme le montrent les suivis, une bonne gestion du sanitaire impacte de manière favorable votre coût de production et de manière générale les résultats de votre exploitation.

Une détermination des facteurs de risque de votre élevage pour bâtir votre plan d’action

Les formations proposées ont pour objectif de vous permettre :

  • De déterminer les facteurs de risque propres à votre élevage, savoir les analyser, les hiérarchiser et déterminer votre plan d’action.
  • De protéger vos exploitations avec des mesures de biosécurité adaptées.
  • D’observer vos animaux, d’interpréter leurs comportements et de mettre en place des mesures correctrices.
  • D’avoir une approche globale de la santé animale afin de passer du soin animal à la gestion et la prévention des risques sanitaires.

Une action conjointe avec votre Chambre d’Agriculture

Compte-tenu des expériences favorables et du très bon retour de la part des personnes ayant participé aux précédentes éditions, votre GDS et votre Chambre d’Agriculture souhaitent faire perdurer cette action commune. Ces formations, pour certaines, alternent salle et élevage, théorie et pratique. En fonction de vos souhaits, avec la Chambre d’Agriculture de la Creuse, nous vous proposons des formations 2019-2020 axées sur quatre thèmes :

  • L’éleveur infirmier de son élevage (bovins, caprins ou ovins).
  • La biosécurité : son application en élevage porcin ou vis-à-vis de la tuberculose bovine.
  • L’alimentation.
  • La conversion en agriculture biologique.

Une 1ère série de rendez-vous… inscrivez-vous !

Une 1ère série de rendez-vous vous est proposée (cf. tableau). Les différents encadrés vous présentent les éléments essentiels de ces formations. Inscrivez-vous rapidement. Ces formations sont une composante de notre boîte à outils au service de notre concept « Le sanitaire… j’adhère ! ». Elles participent au renforcement de notre coopération pour un troupeau sain, sûr et rentable ! Pour tout renseignement complémentaire, votre antenne locale et le service formation de la Chambre d’Agriculture, votre vétérinaire et nous-mêmes sommes à votre disposition.

A vos côtés pour enrichir vos connaissances. Clés d’une gestion sanitaire améliorée

Eleveur infirmier de son élevage multi-espèces

Cette formation de 2 jours a pour objectifs d’obtenir une meilleure gestion des pathologies avec un renforcement de l’efficacité et de la sécurisation de l’utilisation du médicament vétérinaire dans le cadre d’une relation formalisée entre vous et votre vétérinaire traitant.

Une méthode d’examen et une bonne utilisation des médicaments vétérinaires 

La 1ère journée fournit une méthode d’examen clinique de l’animal basée sur la réalisation de 6 gestes permettant de récolter tous les symptômes. La synthèse des éléments observés détermine la conduite à suivre qui peut se résumer en trois situations : mise en place du traitement, avis ou intervention de votre vétérinaire.

La 2ème journée est consacrée à la connaissance des médicaments vétérinaires et leur utilisation de façon sûre, efficace et économique. Vous aborderez les thématiques qui vous permettent d’être un acteur majeur de la lutte contre l’antibiorésistance : les enregistrements sanitaires : avec les enjeux, les modalités pratiques, les modes de valorisation (bilan sanitaire d’élevage (BSE) prérempli) et les médicaments avec les généralités, l’antibiorésistance, les principales catégories et les conséquences pratiques, la sécurisation (ordonnances) et le respect de la prescription, la sécurité et l’hygiène, le repérage des animaux traités, le stockage).

A vos côtés pour enrichir vos connaissances. Clés d’une gestion sanitaire améliorée

La biosécurité

Biosécurité porcine : Cette formation est OBLIGATOIRE pour les éleveurs de suidés avant le 31/12/2019. D’une durée d’une journée, elle vous permet de connaître les bases scientifiques et épidémiologiques de la peste porcine africaine. Vous seront présentés les éléments pour comprendre la situation actuelle avec les chiffres et l’avancement de la maladie, la biosécurité en bâtiment et en plein-air et la règlementation générale. L’objectif de cette session est de vous former pour être capable de concevoir et de gérer un plan de biosécurité et de mettre en œuvre les bonnes pratiques d’hygiène. Des exercices pratiques de mise en application d’un plan de biosécurité dans un élevage clôtureront cette journée.

Biosécurité tuberculose en élevage bovin : Cette formation d’une journée vous permettra de connaître la situation épidémiologique de la tuberculose bovine en France et en Nouvelle-Aquitaine, de comprendre les caractéristiques et les vecteurs de cette maladie. L’objectif est que vous soyez capable de prendre conscience de l'enjeu collectif et individuel de la prévention avec les risques encourus pour les élevages et leurs impacts économiques. Cette session vous permettra également de lister les différents coûts des méthodes préventives, d’identifier les facteurs de risques de contamination des élevages et les méthodes de prévention. Seront aussi abordés les risques liés à l'introduction d'un animal (respect des règles de traçabilité, de transport, de mise en quarantaine...), les risques liés au voisinage (double clôture, pâturage alterné, bonne pratique de désinfection si matériel en commun, mise en place de pratiques adaptées pour l'abreuvement...), les risques liés à l'environnement (faune sauvage, effluents d'élevage, bassins d'alimentation, avec une présentation des techniques alternatives à l’abreuvement aux cours d’eau.,...) et les risques liés aux visiteurs (mise en place de pédiluve, désinfection des bâtiments, parking visiteurs...).

A vos côtés pour enrichir vos connaissances. Clés d’une gestion sanitaire améliorée

Conversion en bio de son élevage bovin

Cette formation de 2 journées vous permettra de bien préparer votre troupeau bovin allaitant à la conversion en « agriculture biologique (AB) ». L’objectif est de connaître la règlementation en vigueur. Ainsi, vous seront proposés, lors de la 1ère journée, une présentation de la filière viande biologique avec les tendances de consommation et de marché et les attentes commerciales et une présentation des voies de valorisation des bovins, avec les règles de mise en marché, de planification...

La seconde journée sera consacrée à la préparation de votre cheptel à sa conversion en AB avec une connaissance des besoins physiologiques des bovins pour comprendre les principes de prévention sanitaires et alimentaires. L’objectif est d’être capable de maîtriser les risques sanitaires dans son élevage et d’adapter ses pratiques d’élevage au cahier des charges biologiques et ainsi assurer le bien-être et la santé du cheptel après conversion.

A vos côtés pour enrichir vos connaissances. Clés d’une gestion sanitaire améliorée

Impact de l’alimentation… minéralisation et oligoéléments

Cette formation d’une journée vous permettra de revoir les bases de l’alimentation des bovins allaitants avec les rôles spécifiques des différents éléments et vitamines. Vous aborderez également les effets de carences ou d'excès chez le bovin allaitant et les principes de base de la complémentation minérale et en oligoéléments sur une année. Au cours de la matinée, seront présentés les fondamentaux d’une alimentation équilibrée avec les impacts majeurs des déséquilibres alimentaires et les principales pathologies qui en découlent, les rôles spécifiques des différents minéraux, oligoéléments et vitamines et enfin les formes d'apport les plus adaptées aux bovins allaitants. L’après-midi sera consacré au raisonnement global de l'alimentation du troupeau à l'échelle de l'exploitation et à la gestion de la complémentation minérale avec les périodes à risque et la particularité des années sèches.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier