anonymous

La France et l’Allemagne œuvrent à l’interdiction du broyage des poussins d’ici 2021

Adèle Magnard

La France et l’Allemagne œuvrent à l’interdiction du broyage des poussins d’ici 2021

Afin de mettre un terme à la pratique du broyage des poussins mâles d’ici fin 2021, les ministres de l’Agriculture français et allemands mobilisent la recherche et le développement pour le déploiement d’alternatives.

Les deux ministres de l’Agriculture français et allemand, Didier Guillaume et Julia Klöckner, se sont réunis à Berlin le 13 janvier « afin de mettre rapidement fin à cette pratique inacceptable du point de vue de la protection animale et ainsi de répondre à cette attente forte de la part des consommateurs et des associations de protection animale », a indiqué le ministère français de l’Agriculture dans un communiqué de presse. Le 16 octobre dernier à Toulouse, lors du conseil des ministres franco-allemands, ces deux ministres avaient pris l’engagement de mettre un terme à la pratique du broyage des poussins d’ici 2021. Celle-ci concerne « 90 millions de poussins mâles issus de couvoirs » en Allemagne et en France, précise le communiqué.

Les ministres ont ainsi réuni à Berlin les organisations professionnelles avicoles, les organismes de recherche, les entreprises qui mettent les procédés sur le marché, les instituts techniques et les associations de protection animale des deux pays. Cette journée « a permis de formaliser un partenariat bilatéral, avec un cadre de travail sur 2020 et 2021 portant à la fois sur la recherche appliquée et l’innovation, et sur les développements industriels », poursuit le communiqué. « Les ministres invitent la Commission européenne à soutenir cette démarche innovante, et les Etats-membres qui le souhaitent à s'y associer », y est-il également précisé.

Sur le même sujet

Commentaires 1

viande

Pas besoin de colloque, s'il n'y a plus de broyage il faut les élever pour l'alimentation humaine, point !

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier