Reprise de la consommation intérieure

Dominique Poilvet

Reprise de la consommation intérieure
- © Jean-Charles Gutner

Le marché du porc breton n'a pas dévissé sur la période des jours fériés à répétition du mois de mai, pourtant crainte par beaucoup d'opérateurs, grâce au réveil de la consommation européenne lié à la hausse des températures. Une progression de la demande intérieure bienvenue, puisque l'export est en berne, en témoigne la stabilisation du prix d'acompte danois et la hausse limitée des cours espagnols, désormais fortement dépendants du commerce avec les pays tiers. Des pays qui, à l'image de la Chine, s'adressent de plus en plus aux grands rivaux des Européens tels que les États-Unis, le Canada et le Brésil, pour s'approvisionner.

Source Réussir Porc

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires