anonymous

Des Valtra déneigeurs autonomes

Raphaël Lecocq

Des Valtra déneigeurs autonomes
Valtra

Deux Valtra T254 Versu équipés de pneus Nokian Hakkapeliitta TRI, tractant chacun une balayeuse-souffleuse de 4,5 m de large, ont dégagé de façon autonome la piste d'atterrissage de l'aéroport d'Ivalo, en Laponie finlandaise.

Des Valtra déneigeurs autonomes

Valtra (groupe Agco) poursuit ses expérimentations en matière de conduite autonome. A l’automne dernier, le constructeur avait lancé le T254 Versu (271 ch) à la vitesse de 73,171 km/h pour déneiger une route fermée au moyen d’une lame. Sans chauffeur. Au printemps dernier, le constructeur s’est lancé un autre défi : assurer le déneigement de l’aéroport finlandais d'Ivalo, le plsu au nord de l’UE, aux prises avec la neige entre 150 et 200 jours par an, au moyen de deux T254 Versu équipés chacun d’une balayeuse-souffleuse Vammas travaillant sur 4,5 m de large et chaussés de pneus Hakkapeliitta TRI, un pneu spécial hiver développé par Nokian Tyres.

Des Valtra déneigeurs autonomes

Ravitaillement compris

Le projet « Runway Snowbot » s’est avéré concluant. L’autonomisation des tracteurs intégrait le ravitaillement en carburant, en l’occurrence le diesel renouvelable Neste MY est développé par Neste, une entreprise pétrolière finlandaise. Il s’agit d’une huile végétale hydrotraitée (HVO) produite à partir de résidus et de déchets organiques (graisses animales, graisses de poisson, huile de cuisson...). Le carburant est crédité d’une réduction de 90 % des émissions de gaz à effet de serre, comparativement au gazole fossile. Finavia, l’entreprise gestionnaire de l’aéroport, voit dans le recours à des tracteurs Valtra automatisés et polyvalents, une solution plus économique que l’usage de camions spécialisés. Le projet « Runway Snowbot » demeure néanmoins expérimental à ce stade.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier