Keeper, un œil sur le carburant (pas l’inverse)

Raphaël Lecocq

Keeper, un œil sur le carburant (pas l’inverse)
G-Keep

La start-up G-Keep propose avec Keeper une solution connectée et non intrusive, permettant de contrôler à distance et en temps réel le niveau de remplissage de tout réservoir à carburant.

Keeper, un œil sur le carburant (pas l’inverse)

Une pompe électrique reliée à une cuve dans un véhicule et le tour est joué : en quelques minutes, quelques centaines de litres de carburant se volatilisent du réservoir du tracteur. A organisation professionnelle (mais criminelle), réponse professionnelle (et fonctionnelle). Contre le carburant « à l’œil », la start-up G-Keep a développé son propre œil, composé d’un capteur et d’un système d’alerte permettant d’identifier en temps réel toute baisse de niveau suspecte dans tout réservoir d’engin. La solution se présente sous la forme d’une sonde à pression qui se substitue au bouchon de vidange. L’installation est garantie en 30 minutes, sans perçage et sans intrusion.

Keeper, un œil sur le carburant (pas l’inverse)

Une sonde en guise de bouchon de vidange

La sonde est reliée à un petit boitier électronique, renfermant une puce GSM et une alarme sonore (100 dB). Le boitier est alimenté par la batterie du véhicule et renferme une pile de secours. En cas de vol de carburant ou d’intrusion sur le réservoir, l’alarme se déclenche tandis qu’un SMS est envoyé sur les téléphones pré-enregistrés. Créée en 2013, la start-up G-Keep est hébergée au sein du LAB’O-Village By CA à Orléans (Loiret).

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires